Le Blog TPLF : articles, conseils, exercices



Votre pub ici ?

Vous souhaitez sponsoriser un article et placer un visuel ici ? Contactez-nous !


Estimation de la fréquence cardiaque maximale

La plupart des plans d'entraînement cardio proposent des intensités de travail tenant compte de la fréquence cadiaque maximale (FC Max). L'intensité d'effort qui vous est suggérée correspondant à un certain pourcentage de votre FC Max ou de votre Fréquence Cardiaque de reserve (Karvonen).  Se lancer dans un effort qui permettra de connaître sa fréquence cardiaque maximale réelle (FC Max réelle) n'est cependant pas toujours facile (pathologie, niveau de pratique très élevé, ...) ni souhaitable (non sportif, pratiquant d'âge avancé, retour au sport, risque de blessure, ...). Or il existe souvent une différence importante entre la FC Max réelle et la FC Max théorique calculée selon la formule d'Astrand (220 - âge) et celle-ci peut être à l'origine d'erreurs dans les calculs des plages d'intensité de travail.

Sur un autre plan, on s'aperçoit également, sur une population de sportifs de niveau moyen, que la fréquence cardiaque maximale réelle évolue de façon assez sensible et rapide en fonction du type d'entraînement suivi. Par exemple, une personne qui suivrait un entraînement en endurance pure sur une période de 4 à 5 semaines et à raison de 3 entraînements par semaine a de grandes chances de voir sa fréquence cardiaque maximale réelle baisser de 7 à 8 BPM. L'arrêt de l'entraînement ou un entraînement basé sur des intensités d'effort plus élevées aura des effets inverses.

Il ne nous semble pas souhaitable d'impacter la totalité de cette baisse passagère de FC Max réelle sur les calculs d'intensité de travail à proposer dans le cadre de la suite du plan d'entraînement.

D'où l'idée de prendre pour référent et base de calcul, à la place de la FC Max réelle, une valeur qui tienne compte de la FC Max théorique de la personne ainsi que de son niveau de condition physique. Notre utilitaire de calcul vous propose de pondérer votre FC Max théorique obtenue selon la formule d'Astran (220 - âge ou 224 si la personne est une femme) avec votre résultat au test de Ruffier-Dickson. Le résultat ainsi obtenu est une estimation qui s'avère généralement assez réaliste de la fréquence cardiaque maximale réelle.


Important : nous vous conseillons d'effectuer le test de Ruffier Dickson le matin au réveil afin d'introduire le facteur fatigue dans ce paramètre.


Notre mode de calcul pour l'estimation de votre fréquence cardiaque maximale "de référence" tient compte d'un indice de Ruffier Dickson moyen à 7. Il est le suivant :

- Cas d'une personne de sexe masculin ayant une condition physique moyenne (indice de Dickson = 7) : sa fréquence cardiaque de référence est de 220 - son âge (soit 190 pour une personne de 30 ans).

- Cas d'une personne de sexe feminin ayant un faible niveau de condition physique (indice de Dickson = 13) : sa fréquence cardiaque de référence est de 224 - son âge + 6 (soit 200 pour une personne de 30 ans) (on ajoute l'écart à la moyenne)

- Cas d'une personne de sexe masculin ayant un très bon niveau de condition physique (indice de Dickson = -2) : sa fréquence cardiaque de référence est de 220 - son âge - 9 (soit 181 pour une personne de 30 ans) (on a ici soustrait l'écart à la moyenne)








© Christophe MAURY pour Le Temple de la Forme - Si vous utilisez ce calculateur ou reprenez ce mode de calcul, merci d'en citer la source et de créer un lien vers cette page.


Article Tags: #entraînement cardio #plan entraînement #Vo2Max #fc max
0 commentaire