Le Blog TPLF : articles, conseils, exercices



Votre pub ici ?

Vous souhaitez sponsoriser un article et placer un visuel ici ? Contactez-nous !


Les crampes musculaires

Définition

Il s'agit de contractions musculaires spontanées, involontaires, soutenues, douloureuses et transitoires intéressant un ou plusieurs muscles et survenant généralement au cours ou à la suite de l'effort.


Observations générales

Tout d'abord, il est à noter que les crampes musculaires n'épargnent personne. Elles concernent aussi bien les sportifs accomplis que les débutants ou même les personnes sédentaires. Elles peuvent même apparaître au repos sans que cela fasse suite à un effort particulier.

Il est toutefois possible de trouver certaines similitudes quant à leurs circonstances d'apparition :

1. Dans le cas d'une activité d'intensité modérée et de longue durée, la ou les crampes ne se produisent généralement pas en début d'activité, mais plutot en fin d’épreuve.
2. Dans le cas d'un effort d'intensité maximale, la crampe se produit généralement dans les toutes premières secondes d'activité.
3. La crampe survient presque toujours lors d'une phase de contraction concentrique.
4. De petites contractions involontaires et saccadées sont souvent les signes annonciateurs de l'arrivée prochaine d'une crampe musculaire.
5. Les enfants souffrent moins de crampes que les adultes. Les femmes moins que les hommes.
6. Certaines personnes sont beaucoup plus sujettes à avoir des crampes musculaires que d'autres (certaines personnes n'en ont même jamais).
7. La répétitivité du geste sportif induit par l'activité pratiquée favorise largement l'apparition de crampes dans le cas d'effort de longue durée.
8. Une hydratation insuffisante, une insuffisance de préparation ou un manque d'échauffement sont également des éléments favorisant l'apparition de crampes musculaires.


Ces différents constats mettent en évidence le fait que l'hyperexcitabilité des motoneurones alpha qui est à l'origine de cet état d'hypertonie musculaire peut avoir des causes diverses et variées.



Explications physiopathologiques

Le mécanisme de survenue des crampes musculaires est complexe et controversé. Les explications ci-dessous ne sont pas exhaustives et sont à prendre au conditionnel.

- Des troubles du métabolisme hydro-électrolytique liés à une déshydratation ou une dyskaliémie ont pour conséquence une variation des électrolytes dans les milieux extracellulaires. Celle-ci peut avoir une incidence sur la polarisation membranaire. Notament, des perturbations hydro-électrolytiques engendrées par une sudation importante peuvent avoir des répercussions sur la transmission neuro-neuronale et sur les jonctions neuromusculaires.

- Une forte accumulation de métabolites d'effort (sorte de "déchets" produits par l'organisme au cours d'activités physiques et sportives) pourrait également être à l'origine d'un dysfonctionnement d'ordre éléctrique qui (en inhibant le système de Renshaw) se traduirait par une sollicitation simultanée et exagérée d'un nombre très important d'unités motrices. (Une unité motrice commande la contraction ou la décontraction d'un certain nombre de fibres musculaires).

- Au niveau synaptique (la synapse est un élément clé de la commande nerveuse efferente), l'épuisement d'une substance chimique (la cholinestérase) pourrait empêcher la destruction d'un neuro-transmetteur (l'acétylcholine) et provoquer ainsi un bloc polarisant (au niveau de la plaque motrice) qui aurait pour conséquence de générer la contraction simultanée d'un très grand nombre de groupes de fibres.

On notera que la théorie selon laquelle ce dysfonctionnement aurait pour origine la commande nerveuse de la fibre musculaire (avec participation du système gamma et des circuits spinaux intervenant dans le réflexe myotatique) et non la fibre musculaire directement fait aujourd'hui l'unanimité.



Prévention des crampes musculaires

La prévention des crampes passe entre autres par une bonne connaissance des facteurs favorisant leur survenue :

- L' état de déshydratation (et donc la prise de diurétiques)
- (pour les mêmes raisons) Les climats de forte chaleur et d'humidité ambiante élevée (en rendant la thermorégulation plus difficile).
- La prise d'excitants (café, thé) et/ou d'alcool, de médicaments (y compris la pillule).
- Une mauvaise hygiène de vie (alimentation, sommeil).
- Le stress
- Carence en potassium, magnésium, sodium, calcium ou phosphore (pourra être mis en évidence par un examen sanguin).
- Une insuffisance veineuse ou artérielle.
- Mais également et plus simplement : une échauffement négligé ou inadapté, du matériel mal réglé, inadapté, un surentraînement, ...


Force est de constater que la survenue régulière de crampes peut parfois n'avoir aucune cause particulière avérée ... mais si c'est votre cas, il sera toujours souhaitable d'en parler à votre médecin de façon à ne pas passer à côté d’une maladie sous-jacente.

Article Tags: #crampes
0 commentaire