Forums » Forum cardio

Récupération post effort

    • 3 messages
    December 20, 2007 8:37 PM CET
    Bonjour a tous,

    J'aimerais vous solliciter pour un probleme.

    Avant toute chose, je décris ma situation. Sportif depuis plus de 15 ans (j'ai 21 ans), je pratique beaucoup de sport : foot,natation,athlé,cardio,haltéro,muscu

    Depuis 7 ans je m'entraine entre 6 et 7 fois par semaine.

    Ma FC de repos est de 40 bpm au lever, 50 bpm assis, 60 bpm debout et ma FC max de 198 bpm


    Je venir au probleme, il y a quelques mois je me suis aperçu que je ne récuperais plus apres les effort. Effectivement malgré le fait que je récupere plutot bien dans les 30 sec/ 1 min (environs 30 bpm en 30 sec), je ne récupere pas sur le moyen terme comme auparavant.
    Auparavant en 30/45 min je redescendais a 60 bpm or désormais je met plus de 6h!!!!! pour redescendre a 60 bpm.

    Concretement je vais rapidement descendre a 90 bpm apres l'effort puis je vais rester a 90 bpm pendant 6h et d'un seul coup je vais descendre dans les 50 bpm!!!!

    C'était il y a quelques mois car depuis il y a eu du changement.

    je suis allé voir mon medecin, qui n'avait pas l'air inquiet, il m'a envoyé voir un cardio qui ne l'est pas non plus. Mais 1 sem apres je revenais d'un entrainement et la grosse fatigue, jamais fatigué comme cela de toute ma vie (fievre, plus de jambes, diahrée.....)

    Depuis ce moment la impossible de refaire du sport, je dis impossible car je suis naze et mon coeur ne bat plus comme avant :

    - ma FC de repos est passé a 70 bpm au lever (+30 bpm), assis je suis passé a 80 bpm (+30 bpm) et debout je suis a 120 bpm (+60 bpm). Il n'y a rien a faire quand je me met debout le coeur part et ne redescend jamais.
    Au moindre mouvement mon coeur part, je suis par exemple dans mon lit le matin a 70 bpm, je vais me tourner et la mon coeur va monter a 100 bpm puis redescendre tout doucement.

    Au moindre effort mon coeur monte, par exemple sur un test Ruffier alors que je montais a 90 bpm apres les 30 flexions je monte aujourd'hui a plus de 130 bpm. Bien sur meme apres 30 petites flexion il me faut encore 6 h pour récuperer.

    En gros je ne peux plus rien faire sans que mon coeur monte et ne récupere plus. Je suis sans arret fatiguer et meme essouflé au repos.

    j'ai vus des tas de medecin et cardio, j'ai passé des tas d'examens, ECG,echo cardiaque, IRM cardiaque mais rien a signaler et pourtant quelquechose ne tourne pas.

    Mon cardio veut me faire un test d'effort, je ne sais pas si je le ferais car je me rend compte de l'état dans lequel je suis apres 30 flexions je n'ose pas imaginer apres un test d'effort.
    Qui plus est vous savez bien comme moi qu'on ne fait pas de test d'effort ou test VMA sur une personne qui n'a pas fait 1 min de sport depuis plus de 6 mois.

    Voila je ne sais pas si vous pourrez m'aider mais je sollicite au maximum les témoignages car je ne m'en sors plus depuis 6 mois.

    On ne trouve rien (execpté une tension qui est passé de 9/7 a 17/10), les medecin mettent cela sur le compte du stress mais je me rend compte que le stress n'a rien avoir.

    Merci d'avoir lu et merci d'avance pour vos réponses
    • 3005 messages
    December 21, 2007 12:43 AM CET
    Salut LT21, j'ai lu avec attention ton message et je vais commencer par la fin du mien. Va voir un docteur, mais un bon!

    J'ai à 22 ans commencé à être de plus en plus fatigué (le sommeil ou la sieste n'y changeait rien).
    Un jour je pense à prendre mon pouls (habituellement à 56 bmp) et la j'étais à 80 bmp. Je ne m'inquiète pas mais au bout de quelques jours j'étais toujours à 80 (voir même un peu plus). Je décide dans parler à mon généraliste qui évidement ne trouve rien d'anormal, j'ai vu aussi un rhumatologue qui me dira la même chose. Les 2 me diront c'est le stress (comme d'hab en gros), je me sentais pourtant pas du tout stressé.

    Et c'est en voyant un "médecin physique et réadaptation" pour une pubalgie récurrente qu'il me parle d'un possible rhumatisme inflammatoire. J'ai fait plusieurs examens, tous négatifs mais ce médecin pense qu'il y a un problème de ce genre là dessous et qu'il faut des fois des années avant qu'un examen le révèle.

    Après avoir essayé anti-inflammatoire, kiné etc…sans résultat, il me parle de deux de ses patients qui font un régime alimentaire assez contraignant (je précise, de leur plein gré) et n'ont plus de douleur ou presque avec (j'avais aussi des douleurs au bas du dos, ventre, chevilles et d'autres petits endroits encore). Je lui demande de m'en dire plus et me dit qu'il faut grosso modo supprimer les laitages, le gluten, manger bio etc…

    Merde alors, moi qui consomme beaucoup de laitage, mange pas mal de pain et de pâte, et le bio c'est cher.

    Je décide en désespoir de cause sans trop y croire (1 an et demi sans sport du fait de ma pubalgie, moi un grand sportif) de commencer ce régime, ça coûte rien d'essayer.
    Je commence par ne plus manger de pâtes, de laitages et consomme de l'huile de colza et de noix. Au bout de 10 jours 30% d'amélioration et 90% d'amélioration en 3 mois sachant que je n'ai pas respecté le régime à la lettre.

    Résultat: Plus de fatigue (60 bmp), de mal au dos, de douleur à la cheville, pubalgie quasiment guérite, et j'ai même (en cadeau bonus) perdu 5 cm de tour de taille, je n'ai jamais été gros 1m86 pour 75 kg etc…

    J'espère que ça pourra t'aider malgré que ton problème viens peut-être d'autre chose, ce que je peux te dire c'est si un docteur te dit que tu as rien, cherche s'en tout de suite un autre.

    Pour plus d'information sur le régime:
    http://www.seignalet.com/
    • 3 messages
    December 21, 2007 12:05 PM CET
    Merci Yako pour ta réponse.

    Je vais chercher un "medecin physique et réadaptation" comme tu m'as dit et voir ce qu'il en pense car ca commence vraiment a me souler cette situation.

    C'est vrai que j'avais une alimentation assez strict, un peu moins désormais car ce n'est plus moi qui fait a manger mais je mangais tres souvent des pates/riz enormement de pain et de laitages et jamais de bio ou tres peu.

    Comment a tu fais pour trouver ce genre de medecin?

    Sinon hier ca me démangeait tellement de faire un peu de sport que j'ai fais 6 séries de 20 flexions chez moi, le tout avec 3 min de récup donc rien de bien intense. Resultat ce matin (soit plus de 16h apres la fin de l'exercice) ma FC n'est toujours pas revenu a sa valeur pré effort !!!!!

    J'ai l'impression de pas m'en sortir et je me dis qu'il a surement m'arriver une merde
    • 3005 messages
    December 21, 2007 3:48 PM CET
    LT21 a écrit :
    Comment a tu fais pour trouver ce genre de médecin?

    Le président de mon club de foot connaît un médecin fédéral qu'il lui ma dirigé vers le médecin physique.

    LT21 a écrit :
    Je vais chercher un "médecin physique et réadaptation" comme tu m'as dit et voir ce qu'il en pense car ça commence vraiment a me souler cette situation.

    Je ne sais pas si c'est ce genre de médecin qu'il faut que tu ailles voir. Je l'ai vu pour une pubalgie et il m'a d'ailleurs expliqué qu'il a tellement de patient venant le voir avec des problèmes d'inflammation chronique (sans le savoir) qu'il est devenu calé en la matière. Je pense plus qu'il faut que tu ailles voir un rhumatologue, j'en ai vu un mais on m'a dit qu'après qu'il était nul, il a d'ailleurs rien trouvé.
    Sinon tu peux appeler un hôpital, tu expliques ton problème (que ton généraliste ne trouve rien), ils d'orienteront au mieux je pense.

    LT21 a écrit :
    C'est vrai que j'avais une alimentation assez strict, un peu moins désormais car ce n'est plus moi qui fait a manger mais je mangeais très souvent des pâtes/riz énormément de pain et de laitages et jamais de bio ou très peu.

    Juste pour info le riz on peut en manger (y'a pas de gluten)
    • 3005 messages
    December 24, 2007 11:21 PM CET
    Tiens une petite vidéo de Brigitte Fichaux (diététicienne) qui explique le problème des blés modernes.

    Elle propose de les supprimer pendant 3 mois avec 2, 3 autres choses suplémentaire. Elle sait inspiré des travaux de Seignlet. Tu peux juste l'écouter, car elle ne fait que parler.

    http://www.dailymotion.com/video/x156px_nutrition-et-bles-modernes_family
    • 3 messages
    December 25, 2007 12:22 PM CET
    Merci, je vais aller écouter ca attentivement.

    La nutrition peut vraiment avoir un impact sur la fréquence cardiaque a ce point?

    Car passé de 60 bpm debout a 120 bpm ca fait un différence quand meme assez importante.
    • 3005 messages
    December 25, 2007 2:06 PM CET
    Je pense que c'est tout à fait possible. Certains aliments génèrent des intolérances, de petites inflammations apparaissent (malheureusement pas toujours sur les examens pratiqués), le corps force davantage pour arriver au même résultat d'avant, ce qui génère une fatigue.

    Si tu cherches un médecin qui prescrit ce régime au plus près de chez toi téléphone au 04 67 41 21 01, Le lundi matin uniquement de 10h00 à 12h00
    La permanence téléphonique est assurée par Mme Coup La Roche.


    Tiens pour te prouver quelque chose:

    L'industrie du lait (yaourt, fromage etc...) génèrent des milliards d'euros et une économie très importante pour certains pays comme la France, la Suisse, la Hollande etc...

    Pour vendre leurs produits, ils utilisent des arguments de vente ayant des biens fait pour la santé comme la richesse en calcium. Et même maintenant bon contre l'ostéoporose.
    Pourtant les personnes âgées en 1950 n'avaient d'ostéoporose, ils consommaient peu de laitage, alors que maintenant on voit de plus en plus de cas à 40, 50 ans en avoir.

    La ou ça devient intéressant, c'est que dans les pays ou il y a le plus d'ostéoporose, est aussi la ou il y a la consommation la plus importante de laitage.
    Dans les pays Africains et d'Asie il n'ont pas ce genre de problème et ne consomme pourtant pas de laitage.

    Contrairement à ce que l'on croit un homme peu actif n'a pas besoin de 1000mg de calcium par jour. Il a besoin de 500mg/jour si son alimentation est équilibré. (Source: l'OMS)
    Nos besoin en calcium sont plus important si on mange trop acide et trop salé. (besoin en sodium 6000mg/jour, quantité apporté 20000mg/jour en moyenne)