Forums » Les vestiaires ...

    • 3005 messages
    December 18, 2008 1:52 PM CET
    Je voulais savoir ce que pensaient les autres et avec Man1! j'ai été servi. Merci Man1!

    Comme on dit: mieux vaut tard que jamais.



    Je savais que prendre les tâches ménagères en exemple était une tâche difficile :mrgreen:, mais c'était la plus approprié à mon sens.



    Il est vrai que quand je dis:

    -Le chêne est plus solide que le châtaignier, je fais de la discrimination, car je généralise, certain châtaignier sont plus solides que certain chêne.

    -La bouse d'éléphant est plus importante que la merde du guépard, la encore je discrimine car il se peut que des fois le guépard fait un plus gros caca que l'éléphant. :mrgreen:

    Ah la la , sacré Yako. A cause de vous, je me suis probablement fâché avec mais amis châtaignier. :mrgreen:





    Pour revenir à ce qu'à dit Man1:



    Man1 a écrit :
    Le terme "meuf" est très péjoratif et dégradant pour les femmes.


    , le mot meuf c'est du verlan, c'est comme dire : "portnawak" , ou les ripoux (ça vient de pourris).

    Je ne vois pas ou est la partie dégradante là dedans. Peut-être que tu utilises uniquement le langage courant et soutenu dans la vie de tous les jours. Un simple tour sur tes anciens messages nous le dira.

    Mais attention, beaucoup de mot pensant qu'il son courant, son en faite familier.



    Man1 a écrit :
    C'est comme si on disait le foot n'est pas pour les "meufs", ou que la muscu n'est pas pour les "meufs" alors dans ce cas rien n'est pour les "meufs",c'est très réducteur sinon insultant.


    Mais qui a dit ça?

    Je pense que les hommes sont meilleurs en foot, en musculation et dans d'autres sports aussi mais ce n'est qu'un constat. Les femmes peuvent faire tous ce qu'elles veulent, je n'y vois personnellement aucun problème.

    Si plus tard ma fille me dit qu'elle veut faire de la musculation, je lui dirai: "aucun problème", je pourrais même la conseiller.



    Man1 a écrit :
    Quelque part tu joues les misogynes, tu te trompes certainement d'adresse, Cet espace n'est pas l'espace idoine pour assouvir ses préjugés et ses besoins de mépris!


    J'étais mort dire rire sur le moment, mais pour redevenir sérieux.

    Je dis ce que je pense, peut-être que toi tu fais parti de ceux qui attendent de voir ou se place la majorité et ensuite tu l'as suit .

    1 de plus ou 1 de moins sur terre ça ne changera pas grand-chose, quand ils se comptent en milliards.

    Je ne hais pas les femmes et je n'ai aucun préjugé je ne fais que constater et je ne sais pas ou tu vois du mépris.

    Tu remarqueras qu'à chaque fois que je cite une personne, je met son nom en gras, c'est à la fois pour le respect de la personne et pour une meilleure visibilité. Depuis le début même les femmes y ont droit. Hallucinant, non ? :mrgreen:



    Man1 a écrit :
    Aucune liberté, quelle qu'en soit la forme, n'est soluble dans l'insulte et dans la discrimination. Et c'est vraiment élémentaire!


    Si tu vois des insultes et de la véritable discrimination, il va falloir qu'un de nous 2 ailles chez l'ophtalmo.



    Sinon exemple:

    Si tu es pris dans une boîte car ton oncle y travaille et qu'il t'a un peu pistonné, c'est pas de la discrimination?

    Si un patron prend une personne handicapée pour avoir moins de charge à payer, c'est pas de la discrimination?

    Et les dindes du gouvernement, tu crois pas que c'est pas de la discrimination positive pour montrer une certaine ouverte?

    Pour contrebalancer je trouve qu'il y a autant, même plus de dindons que de dinde, ne vous inquiétez pas les féministes. :mrgreen:



    Pour conclure, je pense que certain d'autre vous, manque d'une "certaine" ouverture. Je m'explique avec un exemple:



    Je remarque que les black se marrent car la plupart des gens n'osent pas dire noir ou black. Ils disent le "typé" ou le "bronzé", ou "l'homme de couleur".

    Pourtant j'ai des amis black qui me disent des fois: "mais si le black la devant".

    Au début j'étais choqué et j'ai finalement changé de philosophie.

    Un noir parmi des blancs, c'est un noir. Un blanc parmi des noirs c'est un blanc, un jaune parmi qui vous voulez c'est un jaune. Et ne pas oser dire les couleurs c'est la que pour moi commence la discrimination.

    J'ai aussi appris qu'à la base le mot nègre n'est pas péjoratif par contre black l'était, comme quoi!
    • 2023 messages
    December 18, 2008 4:30 PM CET
    Sacrée démonstration mais j'ai regardé uniquement les smileys :lol:

    De toute façon, j'ai dit tout ce que j'avais à dire et on ne va pas épiloguer plus dessus

    Et de toute façon en te lisant j'appréhende mieux et je suis certain que les "meufs" par ici appréhendent mieux le regard que t'as de la femme, la meuf :roll:

    Cao
    • 3005 messages
    December 18, 2008 7:22 PM CET
    Man1 a écrit :
    Sacrée démonstration mais j'ai regardé uniquement les smileys :lol:

    Tu as fait comme les enfants avec les images d'un livre, ah ben c'est malin. :roll: :mrgreen:

    Man1 a écrit :
    en te lisant j'appréhende mieux et je suis certain que les "meufs" par ici appréhendent mieux le regard que t'as de la femme, la meuf :roll:

    Autant quand j'ai dis: "Comment va ta femme[/color:6b9738847e]" je trouvais ça pas très joli mais dans la phrase que toi tu viens d'écrire, le trouve le mot "meuf" vulgaire.
    Elle est bizarre la langue française.

    Par contre, j'assume cette phrase:[/u:6b9738847e]
    "En te lisant j'appréhende mieux et je suis certain que les filles d'ici appréhendent mieux le regard que t'as de la femme[/color:6b9738847e]."
    J'aurais aimé plus de dialogue (en nombre) mais je vois que peu de personne ce sont intéressé à ce sujet. (j'ai écrit trop de ligne? :lol:)