Forums » Forum musculation

Le bio dans le régime muscu

    • 3755 messages
    July 8, 2009 8:05 PM CEST
    non frog je faisais allusion à ce que disait nicotine :)
    • 3005 messages
    July 9, 2009 1:01 AM CEST
    Y'a 10 ans (j'en ai 25 aujourd'hui) je me demandais si le bio était vraiment utile et je pensais que non sinon la France passerait au bio vu qu'on est les meilleurs (Ah l'utopie! :lol:).

    Faut dire que j'étais pas vraiment compétent en la matière, vu que je n'y connaissais rien.

    Alors je me suis mis à regarder toutes les émissions qui passaient à la télé la dessus, j'ai fais des recherches sur internet, j'ai écouté les gens qui si connaissait la dessus et j'ai évidement aussi écouté les anti-bio, si on peut les appeler comme cela. J'ai aussi récemment fais un stage dans le maraîchage biologique, très intéressant.



    Je ne mange pas bio à 100% (question tune) mais si j'y suis pour à 200% passer au bio recréera des emplois (gardons les pesticides des cotés en cas de réel problèmes) nous n'en avons pas vraiment besoin au jour d'aujourd'hui.



    Les produits chimiques (on en compte 80 000 dont seulement une quinzaine on été étudié au jour d'aujourd'hui, eh oui je sais ça fait pas beaucoup :roll:) font parti de ce que l'on appelle : "les perturbateurs endocriniens". (Taper dans google si vous souhaitez plus de renseignement)

    Pour résumer c'est une des raisons très probables de l'explosion du nombre de cancers (la maladie, pas le signe astrologique :lol:)

    Les pesticides font parti de ces 80 000 substances.

    Certains animaux de la faune aquatique change sexe en contact de pesticides (les crapauds peuvent être cité pour exemple mais ce n'est pas les seules)



    De manière générale mais il parait que ce n'est pas le cas à 100% la teneur en masse sèche étant plus importante en bio la teneur en nutriment (vitamines, oligo, minéraux) est plus élevé et c'est généralement pour cela que l'on dit que les tomates conventionnels (ou pesticidés j'aime bien ce mot) sont belle mais manque de goût ou on un goût de flotte, c'est parce-que leur % de masse sèche est plus faible.



    FROG71 a écrit :
    petit exemple concrêt ...

    Ma femme a acheté une maison ou il y a pommier, et poirier .

    On a pas traité a temps : PAS UNE POMME ! tous les fruits ont été "pourri" par la maladie

    2 poiriers (sur 3) n'auront pas une poire de comestible , le troisième : on croise les doigts , mais il semble qu on est traité trop tard :roll:


    J'ai l'ABC du verger Frog71 si tu veux. N'en mais juste pour dire que je connais des gens qui traitent et qui ont des fruits et des légumes pourri et j'en connais d'autres 100% bio et ils ont de superbe fruits et légumes, je pense que c'est plus une question de connaissance dans le domaine car dans les 2 cas il faut un minimum mettre la main à la pâte.











    (PS: le bio est bien plus que ça encore, la c'est juste un résumé)
    • 4529 messages
    July 9, 2009 1:27 AM CEST
    Yako , le passage que tu cites n a pas "force de preuve" a mes yeux, c'est juste une métaphore de ce que mère nature est : Pas un paradis verdoyant qui nous veux que du bien.

    Certains "pro bio" enjolivent certaines réalités.
    Celle que leur culture est préservée par l'emploi de pesticides dans les cultures voisine en est une
    Celle que bien des cultivateurs bio cessent car le bio demande encore plus d'engagement !! ... quand on connait le nombres de jours de vacances que s'octroie un agriculteur ordinaire!
    Celle que jamais ! jamais ... avec les exigences du label bio , ce type de culture pourra nourrir toute la population
    (d'ailleurs, récemment, l'union européenne a revu a la baisse les exigences pour pouvoir se qualifier "bio")

    Par contre, je pense que le bio n'est qu'une réponse a l'excès des agriculteurs, et qu'effectivement il est grand temps de changer de fusil d'épaule.
    • 3005 messages
    July 9, 2009 1:42 PM CEST
    FROG71 a écrit :
    Certains "pro bio" enjolivent certaines réalités.


    Cela je leur bottent les fesses!



    FROG71 a écrit :
    Celle que leur culture est préservée par l'emploi de pesticides dans les cultures voisine en est une


    Alors voilà une question dont je n'ai pas encore de réponse. Le bio est t-il facilité aujourd'hui"hui du fait que 98% de l'agriculture ne l'ai pas.



    FROG71 a écrit :
    Celle que bien des cultivateurs bio cessent car le bio demande encore plus d'engagement !! ... quand on connait le nombres de jours de vacances que s'octroie un agriculteur ordinaire!


    J'ai jamais vu ou entendu un agriculteur bio repasser au conventionnel (c'est un mythe ça FROG71 :mrgreen:)



    FROG71 a écrit :
    Celle que jamais ! jamais ... avec les exigences du label bio , ce type de culture pourra nourrir toute la population

    (d'ailleurs, récemment, l'union européenne a revu a la baisse les exigences pour pouvoir se qualifier "bio")


    Je ne crois pas que l'agriculture conventionnelle soit la solution à la surpopulation humaine.
    • 4529 messages
    July 9, 2009 2:15 PM CEST
    yako a écrit :
    J'ai jamais vu ou entendu un agriculteur bio repasser au conventionnel (c'est un mythe ça FROG71 :mrgreen:)


    Et bien non , ce n'est pas un mythe .... je ne fais pas dans le "on m'a dit qu 'on m a dit"



    yako a écrit :
    Je ne crois pas que l'agriculture conventionnelle soit la solution à la surpopulation humaine.




    :? Bon va falloir relire mes propos et aussi cesser le "tout noir - tout blanc"



    Il y a autant d'écart entre un cultivateur de fraises (je prend çà comme exemple suite aux "scandales mis en avant ce printemps") du sud de l'Espagne et un cultivateur français qu'entre ce dernier et un "labellisé bio"



    Il existe des marges de manœuvre.

    Il existe des différences selon les espèces cultivés - certaines sont très "fragiles et d'autres moins.

    Il existe des alternatives bio transposable a TRES GRANDE ECHELLE (car c'est bien là le soucis) ,et d'autres qui ne le seront jamais , et resterons des "niches" .

    (Pour exemple, mon père et mon frère non pas attendu la vague du bio pour utiliser des "guêpes" pour éliminer certains parasites au lieu de produits chimiques.)



    Il semble aussi qu il y ait un autre point noir dans le bio , c'est le risque sanitaire ,non plus dû aux produits, mais aux maladies!

    On peux trouver sur les marchés bio des légumes qui ont la maladie ! ...



    Donc les choses ne sont pas si simple.

    Et comme dirait Lao Tseu , il faut chercher la voie du milieu



    :mrgreen:



    Personnellement , ma position est la castration massive de 90% de la population.

    et qu'on retombe a moins de 5 milliards d hommes sur terre.

    Car on a beau dire , on est trop nombreux .... :roll:





    Pour finir, pour bien juger de la possibilité ou non au bio de devenir la norme , il faut se poser des questions d'ordre" économico-sociétale" .



    est on près a dépenser plus ?

    Y aura t i suffisemment de personnes pour travailler la terre ? (a savoir, qu il devient -depuis plusieurs années- EXTREMEMENT difficile pour les exploitant d'avoir de la main d'oeuvre française)

    La dépense des ménages dans l'agro-alimentaire ne nuira t elle pas au reste des secteurs ? ...



    et bien d'autres soucis que je n'ai pas présentement en tête.



    Dernier point, j'ai appris a me méfier aux vues très courtes, et aux bobards de certains lobby.

    Je pourrais ainsi démonter les arguments de bons nombres sur l'aspect économique du chauffe eau solaire, de la pose de double vitrage (qui n'a de réel intérêt- dans certaines situation- que d'apporter du confort, ce qui est déjà pas mal ;-) ) et que dire de la grande mascarade des cellules photovoltaïques (même si je pense que çà représente notre avenir - mais pas sous la "forme" actuel)
    • 3755 messages
    July 9, 2009 2:38 PM CEST
    c'est quoi le scandale des fraises là ?
    • 4529 messages
    July 9, 2009 2:50 PM CEST
    SebMadrid a écrit :
    c'est quoi le scandale des fraises là ?


    il était a multiples facettes ... En gros ils faisaient la totale :
    exploitation des employés (proche de l'esclavagisme)
    abus des produits chimiques ... mais çà , bon , hein, on est habitué :roll:
    Surexploitation de la nappe phréatique ... pas grave, quand l'eau sera devenu saumâtre ,ils ne pourront plus cultiver quoique ce soit (c'est du cynisme ! ;-))
    et clou final : les bâches plastiques qui couvrent le sol sont brulées a même le sol de culture .....

    Donc on bouffe des fraises sans éthiques salariales et environnementale (alors que c'est l'UE) ,"sulfatés" a mort , et qui grandissent dans une terre hydrocarburée ..Bonne appétit
  • July 9, 2009 2:52 PM CEST
    Mangez des fruits et légumes qui disaient, c'est bon pour la santé :P
    • 4529 messages
    July 9, 2009 2:54 PM CEST
    .. et j'oubliais bien d'autres détails > http://www.fureurdesvivres.com/news/le-scandale-economique-et-humain-de-la-fraise-espagnole

    et je suis sûr que ce n'est pas exhaustif

    MuscleMania a écrit :
    Mangez des fruits et légumes qui disaient, c'est bon pour la santé :P

    j'espère que le Melon charentais est de meilleur qualité, car j 'en fais une cure depuis quelques jours :lol:

    par contre j'ai des doutes sur les poivrons dans ma salade :roll:
    • 3005 messages
    July 9, 2009 3:10 PM CEST
    FROG71 a écrit :
    Et bien non , ce n'est pas un mythe .... je ne fais pas dans le "on m'a dit qu 'on m a dit"

    Est-ce que ce n'ai pas le genre de personne à se dire tient une nouvelle mode, le bio, ça à l'air pas mal dit dont, allé hop je mis mets.
    Et puis finalement oh c'est dur je ne pensais pas que c'était comme ça je préfère revenir comme avant.
    Parce-que des personnes qui change d'avis comme de chemise y'en a un paquet.

    Bon j'ai un peu caricaturé. :lol:
    J'habite à la campagne, autour des champs, et j'ai des agriculteurs qui ont voulu faire du bio sur un champs une année. Ils ont juste semé basta, point barre. Résultat récolte catastrophique et ils vont raconter après qu'ils ont fait du bio et qu'ils n'ont rien eu et tout les idiots qui les écoutent les croient, tu parles de lumière. :roll:

    J'ai fais 15 jours de stage dans le maraîchage bio comme je l'ai dit plus haut et j'ai jamais vu de légumes aussi beau même dans le jardin de mes parents, grand-parents ou mes voisins. Et pourtant c'était à beaucoup plus grand échelle. 600 plan de tomate, trop bonne

    SebMadrid a écrit :
    c'est quoi le scandale des fraises là ?

    Ils font pipi dessus avant de les exporter :mrgreen: