Forums » Forum cardio

100km de Millau (CR zelt+reportage photos vu du centbornard)

    • 1453 messages
    September 28, 2009 2:02 AM CEST

    Bonjour, Apres avoir eu l'idée de courir 42km avec un appareil photo , et de mettre en ligne un "photo reportage" sur un marathon sur ce forum (Topics qui, semble il, avais eu un certain succès :wink: ) , j ai réitèré l'idée sur une course mythique.... faisant 58 km de plus : En l'occurence ... Les 100km de Millau Ce topics vous permettra de découvrir en détails, et avec quelques anecdotes originales , et quelques photos "improbable" , cette course de renommée internationale qualifiiée de "la mècque du 100km " ... Et donnera peut être a certains d'entre vous, lecteurs sportifs templiers de la forme , l'envie de vous essayer sur cette épreuve, difficile mais magnifique :wink: (Débutants : s'abstenir :!: ) Présentation générale : Cette manifestation sportive, de renommée internationale, a lieu, tous les ans , fin septembre, dans l' Aveyron , et consiste comme son nom l'indique, en une course à pied de 100km C'est la plus grosse course de ce type en effectif en France (1500 à 2000 participans en moyenne chaque année) et une course réputée pour sa difficultée mais aussi son ambiance, sa sympathie et sa convivialitée :) Le parcour , passant dans les gorges du Tarn , et sous le célèbre viaduc de Millau, comprend 2 "boucles " une de 42km et une de 58 km ...on peut aussi faire le marathon de Millau (en ne courant que la 1 ere boucle) En matière de durée et de type d'effort, pour donner un ordre d'idée, la course équivaut à peu pres à 3 marathons (durée à majorer pour tenir compte du dénivelé ) Le dénivelé est d'environ 1000 m, avec de grosses côtes en 2 eme partie (qui font une des grosses difficultées de l'épreuve)

     

     

     

     

    L'épreuve est organisé pas SOM athlétisme, et sponsorisé par Eiffage, et diverses entreprises locales ... L'organisation est tres bien rodée , et éprouvée depuis longtemps ( cette année c'étais la 38 eme édition) et les frais d'engagements sont tres raisonnables (en proportion moins cher que de nombreux marathons ...et avec 58 km de plus :!: :lol: !) On peut s'y rendre par la route (Autoroute A75) et par le train (Ligne Clermont Bézier , mais la ligne est vétuste et peu fréquentée :? et on en fait parfois les frais avec des travaux, des pannes, de trains qui ne sont pas à l'heure ... ) Je vous propose maintenant, et apres l'avoir courue, de découvrir en images cette épreuve ... Zeltron


    Ce message a été modifié par superchristophe le March 1, 2012 9:12 PM CET
    • 1453 messages
    September 28, 2009 2:41 AM CEST
    Rebonjour, tout dabord , et en détails, les formalitées préliminaires : les inscription se font soit par courrier, soit en téléchargeant le bulletin idoine sur internet et en suivant les instructions ... (comme déja expliqué sur un autre topics) Apres quoi, si le dossier est complet ou correct , on recoit un courrier contenant un document pour confirmation et retrait du dossard (le cas de dossiers incomplet ou incorrect est prévu ! mais vaut mieux éviter d'oublier une pièce justificative !) Ensuite , le retrait des dossards a lieu la veille de 16h à 23h à Millau , ou le jour J avant 9h (préférer la veille plutôt que s'y prendre au dernier moment !) Le dossard qui m'avais été attribué est le 947

    le recto du dossard , avec le numéro, et une bande réfléchissante (pour être vu la nuit )

    Le verso du dossard , avec le transpondeur (puce électronique, se présentant sous forme d'un petit disque noir) et son antenne (boucle de fil faisant le tour du dossard) Nous verrons plus loin le principe et la fréquence utilisée (détails qui n'intéressent que Zeltron, et que même la plupart des organisateurs du 100km de Millau ignorent ...ceci dit il n'est pas utile de savoir ça !) En plus du dossard coureur etais fourni : -1 dossard accompagnateur vélo (pour les coureurs se faisant accompagner avec un vélo , non utilisé dans mon cas) -une "notice" explicative (a lire attentivement) -1- tee shirt "100km de Millau" (textile technique respirant) -1 lampe frontale (pour s'éclairer la nuit , la durée de la course est telle qu'on finit généralement de nuit !) - 2 petites étiquettes (a attacher apres son ou ses sacs , contenant ses effets personnels, pour les remettre à l'organisation, pour en disposer ensuite pour le 42 eme ou le 71 eme km ...en effet il est prévu des points "vestiaires" au 42 eme et 71 eme , por changer de vétement si besoin ou prendre son matériel perso, produits énergétiques, piles ...en cours d'épreuve )

    On constatera que rien n'est laissé au hazard et que tout est fort bien pensé ... Zeltron
    • 1453 messages
    September 28, 2009 2:52 AM CEST
    les 100km de Millau en photos ... L'épreuve de A à Z La veille de la course est proposé une pasta party , repas collectif (est généralement dans une ambiance tres sympa) ou on mange de grandes quantités de pates et autre aliments riches en sucre lents (important avant une telle épreuve)

    Le service est du type "self" avec plateaux repas

    les coureurs se retrouve, sur des centaines de tables ...

    Le matin, retrait des dossards (remarquez la perche servant a maintenir les câbles électriques en hauteur ...réalisée avec une tête de loup ! normalement c'est une sorte de balai à tête ronde pour épousseter et oter les toiles d'araignés !) Vieille Simca

    Vieille Simca faisais partie du cortège du "pré-départ" (un rassemblement et un pré départ ont lieu à9h30 , avant le vrai départ à 10 h précises ) zeltron
    • 1453 messages
    September 28, 2009 2:57 AM CEST
    L'arche gonflable du départ ...Surplombant la ligne du même nom , et derrière laquelle on se regroupe ...nons sans un peu de stress en sachant (ou ne sachant pas encore !) ce qui nous attend :roll:

    La sono du départ (sur le podium a coté de l'arche)

    Le peloton pret à partir derrière la ligne de départ ...

    ...La sono donne alors les dernière consignes, et diffuse de la musique contribuant à mettre une ambiance festive dans la ville ... puis "PAN" le starter donne le départ avec son pistolet :wink: :!: Zeltron
    • 1453 messages
    September 28, 2009 3:01 AM CEST
    Une fois le coup parti, les "choses sérieuses" commencent ... En effet Nous voila parti pour faire 100km à pieds 8O Les premiers kil en sortie de Millau...

    Pause pipi contre des platanes entre Millau et Agessac (pour ne pas courir avec la vessie pleine ...si on 'y a pas pensé plus tôt !)

    5 eme kilomètre, le (vieux !) poste haute tension à Agessac, alimentant la caténaire SNCF (là , vous allez dire qu'il n'y a que Zeltron pour aller photographier ça !)

    Le ravito de Rivière sur Tarn (aux environ du 10 eme km)

    Reste encore ...90 km :!: Zeltron
    • 2625 messages
    September 28, 2009 10:09 PM CEST
    On attend la suite :D !
    • 1453 messages
    September 28, 2009 10:23 PM CEST
    bon, me revla pour la suite (que vous attendiez ...)

    Peu apres Agessac, les suiveurs vélos rejoignent les centbornards , ces suiveurs sont conseillé mais pas indispensables, avoir un suiveur vélo permet de se ravitailler "en vol" entre les ravito fixes , de profiter de ce qu'on peut mettre sur un vélo, ou encore de profiter de l'éclairage du vélo ...
    Et aussi, et c'est pour certains un point important , de se faire aider ou encourager par son suiveur vélo dans les moments difficiles ... Sinon, si on est dans la difficulté, qu'on souffre, et qu'on est seul pour finir, la tentation est grande dde craquer mentalement et d'abandonner ...a moins d'avoir "un mental d'acier " :!:


    20 eme km dans les gorges du Tarn (avec pour la plupart des coureurs leur accompagnateur vélo ...)
    Je précise au passage que je n'ai pas choisi la facilité puisque j'avais délibérément choisi de faire ce 100km SANS ACCOMPAGNATEUR VELO :!:

    peu apres le 20 eme, un ravito (similaire aux précédents ) puis des poubelles (avec une signalétique fort bien faite)



    30 eme kilomètre , vers le village de "La Cresse"

    Au passage, si les 20 premiers km étaient plats, là ça commence à grimper sérieusement par endroit (mais les côtes sont courtes et pas trop raides ...les cotes de la seconde partie sont autrement plus difficile !)



    nota :les vélos ne partent pas du début, pour ne pas congestionner la circulation ou géner les coureurs ...
    (Sinon, si on lachait en même temps 1700 vélos dans les rues de Millau , en plus des coureurs à pied , on auraient vite fait de creer des problèmes de circulation ingérables 8O )
    La suite se fera donc avec les coureurs et les vélos (sauf ceux qui n'ont pas de suiveur vélo)

    ces 30 premiers kilomètres ne seront à ce stade quasiment a considérer presque comme "juste un échauffement" (je sais que ça peut paraître fou pour certains d'entre vous, lecteurs de TDLF, de dire ça de ces 30 km de course :roll: )...par ailleurs, comme il y a parmi les coureurs du 100km , aussi ceux du marathon, qui vont normalement nettement plus vite (en principe !?) que ceux du 100 ...il faut ne pas être tenté de courir aussi vite que ceux du marathon (sinon on est cramé au 42 eme et les 58 autres km seront impossible à faire !)

    Zeltron
    • 545 messages
    September 28, 2009 10:55 PM CEST
    Ah encore un reportage ! La classe.
    Chapeau pour courir 100km !
    Vivement la suite !
    • 1453 messages
    September 28, 2009 10:57 PM CEST
    La suite ...jusque au marathon Ravito entre 30 et 35 eme km, dans un joli petit village et avec un beau panorama en arrière plan ...

    Au premier plan, un dossard en rouge : ces dossards sont ceux du marathon (ceux du 100 sont bleu foncé ou noirs ) les différentes couleurs permettent de les différencier d'un simple coup d'oeil La suite du parcour est en descente et nous ramène à Millau , en passant par millau-plage et ses terrains de camping , pour la fin de la 1 ere boucle ... On passe alors en centre ville, puis sous l'arche gonflable du 42 eme km ...

    là: -les coureurs du marathon de Millau n'auront plus que 195 derniers mètres a faire, apres cette arche,pour entrer dans la salle des fêtes, par un couloir à droite , et finir leur marathon (ouf pour eux :wink: ) -les coureurs du 100km , apres cette arche, entrent aussi dans la salle, par un couloir à gauche , pour y pointer, prendre des effets personnels (si il en ont laissés au 42 eme km) et ressortir, pour repartir pour 58 autres kilomètres :!:

    La, les deux filles tenant une espèce de raquette électronique et un dispositif de pointage porté à la ceinture , prenne votre temps au marathon (dans mon cas 5h10min...) et valide la décision de repartir sur les 58 autres kilomètres (autant le geste est simple autant cette décision est à ne pas prendre à la légère 8O :roll: :!: ) Zeltron
    • 545 messages
    September 28, 2009 11:00 PM CEST
    C'est clair que ce n'est pas une décision à prendre à la légère... D'ailleurs comment cela se passe t-il si par exemple au soixantième kilomètre tu n'en peux plus?
    • 1453 messages
    September 28, 2009 11:26 PM CEST
    @ Peya91 : Pour ceux qui connaissent des petites défaillances ou petits problèmes (que ce soit le coureur ou le suiveur) -il y a la solution d'un coup de gel "coup de fouet", ou un médoc, ou un coup de "bombe magique" ...et puis ça repart ! (suivant la nature de l'incident ) comme en témoigne cette photo ...

    - Si ça ne suffit pas , ou si on a pas prévu sa pharmacie perso ou sa bombe , il y a des postes de secours au environ du 65 eme, 71 eme, et 80 eme km (parfois ça repart avec des massages ou des soins, parfois c'est l'abandon forcé et le retour est assuré par autocar :? ) - Et si il s'agit de gros problèmes les secouristes , toujours prets a intervenir, arrivent avec une ambulance (l'épreuve se finit alors là, généralement sous perf sur une civière, et direction l'hopital ... Chose que je ne souhaite à personne mais qui n'est pas rare sur une telle épreuve :!: :| :| :!: ) Suite du CR: 5h35 de course , 45 eme km , et changement de piles de l'appareil photo ...

    On ressort de Millau en prenant maintenant la direction de Creissels (avec une côte dabord douce, puis de plus en plus raide ...que je gravis en marchant (vif conseil : ne pas courir a moins d'être vraiment bon ...pour ne pas "exploser" !) et du célèbre viaduc ...

    Je ne mettrais qu'une photo de ce magnifique ouvrage, mais j'en ai fait plein (ce viaduc , de plus de 2400m de long, et de plus de 300m de haut ...soit un peu plus que la tour Eiffel ...est vraiment gigantesque et vaut le coup d'oeil :!: ) Apres ce viaduc , la première grosse difficultée de la seconde boucle est passé et suit et une descente suivi de longs faux-plats longeant une voie SNCF ... Jusqu'a la direction de St rome

    La gendarmerie "fait la circulation" tout en encourageant les centbornards avec sympathie ... comme en témoigne cette gendarmette surprise qui ne s'attendais pas à ce que je la photographie :wink:

    Et ces encouragements ,aussi bien ceux des autres coureurs que de la gendarmerie se justifie ... ( car ensuite il en faudra, du courage , car y aura une seconde côte , assez terrible :!: ) zeltron
    • 1453 messages
    September 29, 2009 12:37 AM CEST
    La suite avec ... la côte de tiergues Une interminable petite route en lacets et a forte pente (dont on ne se rend pas trop compte car la vue est plongeante) contraint les coureurs à marcher et les cyclistes à descendre de selle et pousser le vélo :|

    C'est là qu'on s'apercoit qu'il est bénéfique de faire du frac en côtes , et de travailler les jambes ...ça aide pour la gravir sans être complètement déchiqueté (travailler les jambes est quelque chose de trop souvent négligé en muscu ...lacune souvent constaté chez de nombreux amateurs, surtout débutants, sur T D L F) Ensuite , une descente nous mène au 70 eme km et à Saint Affrique , une splendide petite ville ...

    Apres avoir traversé le centre ville, au 71 eme km, sous les applaudissements et les encouragement de nombreux badauds le long de la route ou aux terasses des cafés , nous entrons dans une salle des fêtes transformé en ravito (avec des boissons chaudes et de la soupe , faisant office de repas du soir) et a l'arrière de la salle un espace massages ...

    Ce poste fait aussi poste de secours, et pointage en sortie de salle (un autre "coup de raquette électronique" pour donner le temps au 71 eme, 9h47 min de course dans mon cas) La nuit tombe a la sortie de la salle (comme je le prévoyais a peu pres dans mon plan) et il est temps de mettre ma frontale ...et ma guirlande de noël électrique autour de ma ceinture porte bidon (et de recharger le bidon en solution glucosé) :!: ...75 eme km, il fait maintenant nuit , et apres la sortie de St affrique, nous traversons un petit hameau , avec le long de la route de jolies petits lumignons avec des bougies un peu avant le 80 eme km ...

    Apres les lumignons et apres avoir repris la cote de Tiergues dans l'autre sens (en courant à nouveau puisque apres c'est une descente !) nous nous enfoncons dans la nuit noire et le ballet des frontales de coureurs et des feux de vélos (sauf ceux qui n'ont plus de piles ou ont cassé leur feux suite a une pelle de vélo :!: ) Ceci jusque a arriver dans les rues, éclairés, a St Georges de luzençon

    nous entrons dans une petite salle des fêtes tenant lieu de ravito nocturne (ce même village tenais lieu de ravito diurne, en plein air) Salle ou d'autres coureurs me photographie, amusé par mes éclairages ...j'ai récupéré un peu dans les descentes, et j'ai encore le sourire apres un peu plus de 80km ... Zeltron
    • 1453 messages
    September 29, 2009 1:47 AM CEST
    La suite ...(et la fin de la course !) A ce stade de la course, certains me félicitent parmi l'organisation , et me demandent si j'ai un suiveur vélo et ou est il ? (puis me dise que j'ai un sacré moral quand je leur dis que j'en ai point !) Pendant ce temps là ... les abandons se font de plus en plus nombreux , les dossards des concurrents n'ayant pas eu la chance de franchir la ligne , sont notifié au stilo rouge sur des feuilles (qui constitueront la liste des abandons :( ) puis collectés séparément avec leurs transpondeurs

    Une des piles des dossards de coureurs ayant abandonné ...et le stylo rouge (que je photographient, et regarde avec une arrière pensée pour ceux qui ont connu le triste sort d'avoir arrété là leur course...) je m'arrête au ravito suivant en pleine cambrousse avec une guitoune , éclairé par des guirlandes et des projos alimentés par deux groupes électrogènes ...

    fais une brève halte au 90 eme (coup de moins bien) puis repart dans la nuit noire, à la frontale , jusqu'au viaduc (entre temps je croise l'ambulance , filant à toute allure girophares allummés et sirène hurlante ...pas bon signe , un concurrent a du faire une défaillance grave un peu plus loin :oops: ) Et continue jusqu'au sommet de la côte menant sous le viaduc, ou je commence à être vraiment raide et courbaturé ...Mais plutôt que passer par la solution de faire d'autres haltes (au risque de ne plus repartir !) ou par le kiné, j'essaya une autre solution ... Je trotinne en marche arrière (c'est à dire pas en faisant demi tour , mais en avançant en ayant le dos dans le sens de la course ) jusqu'a amélioration , puis repasse en marche avant, puis en marche arrière a nouveau, et ainsi de suite(jusqu'au 95 eme km, à Creissel) Ce qui au premier abord parait saugrenu, mais a apporté une amélioration ...(sans doute expliquable par le fait de faire travailler les muscles antagonistes et soulage pendant le temps des fractions trottiné en marche arrière ceux mis à rude épreuve lors des 90km en marche avant ) Le plus dur quand on fait de la marche arrière (qui plus et en pleine nuit sans lune !) est de voire ou on va et ne pas se vautrer 8O :lol: Ceci a réussi a améliorer les choses à l'entrée de Millau (et a courir a nouveau , ou alterner marche et course, dans les rues éclairées de Millau)

    Nous traversons le centre ville(en marche avant !) et abordons ce panneau , Plus que 1 km ...le panneau fait plaisir à voire :wink: (Pendant ce temps là, d'autres coureurs ayant depuis peu fini ressortent et m'encourage sur ce dernier km ...) J'arrive enfin au parc de la victoire , ou se fait entendre la sono de l'arrivée oet ou se trouve le podium de l'arrivée ... Bien qu'il soit plus de 1h 40 du matin, il y a encore des spectateurs :wink:

    Apres être entré dans le parc , sur la dernière ligne droite , illuminé comme si c'étais Noël , et bordé de chaises pour les spectateurs , la course se termine dans la salle , sur un plan incliné , et les derniers mètres se font sur un tapis rouge et en gande pompes, suivi d'un autre coureur (qui a un peu de mal à gravir le plan incliné) alors que je prend les dernières photos ...

    ...et me fait photographier en train de photographier (Moment unique ou, même si on a souffert pour arriver là, on éprouve un indescriptible plaisir d'avoir réalisé ...quelque chose d'exceptionnel ) Une fois arrivé sur le podium , tous les finishers sont acceuilli "en grandes pompes" , photographié, et recoivent un diplome ... Zeltron
    • 9485 messages
    September 29, 2009 2:05 AM CEST
    salut zelt

    merci de nous faire vivre ce grand moment de sport quasiment de l'intérieur

    je n'ai pas encore pris le temps de tout lire mais promis demain

    bonne nuit et a demain
    • 1453 messages
    September 29, 2009 2:40 AM CEST
    Bonjour,

    quelques chiffres pour finir et pour récapituler avec la course elle même :

    la distance est de 100km
    le dénivelé de 1000m environ
    il y avais environ 1700 participants sur le 100km
    le vainqueur à mis 7h51'18"
    le dernier 22h50 environ
    mon temps perso est 15h49'59"
    mon classement est 1046eme
    il y a eu environ 350 abandons

    Merci, et a demain pour la suite (et ce qui se passe apres la course ...) notamment pour :
    -la sono de l'arrivée
    -le chronométrage et l'édition des résultats
    -l'impression des diplômes
    -le démontage et le nettoyage par les organisateurs
    -le retour et la récup ...

    zeltron