Forums » Forum cardio

Cohérence des résultats du test dit de Ruffier-Dickson

    • 5 messages
    October 4, 2009 7:52 PM CEST
    J'ai recommencé à courir petit à petit depuis septembre, sans cardio. En parcourant ce site internet, j'ai trouvé le programme d'un sportif se préparant à une saison de motocross, sport que je pratique également. http://www.letempledelaforme.com/article157-preparation-physique-sur-11-semaines.html Afin de m'entraîner plus sérieusement et de façon efficace, j'ai acheté une montre cardio-fréquencemètre (CS500 SD Heartwear). Pour améliorer mes performances en endurance, je pense suivre ce programme, en l'adaptant quelques peu. J'ai fait le test de Ruffier-Dickson afin de voir mon indice de forme ainsi que l'adaptation de mon coeur à l'effort. Voici les résultats : Fréquence cardiaque de repos (au réveil, 5mn après s'être allongé) : 47 BPM FC après 30 flexions réalisées en 45 secondes : 125 BPM FC 1mn après s'être allongé : 60 BPM J'obtiens 3,2 à l'indice de Ruffer ce qui m'indique une bonne adaptation à l'effort, et 8.1 à l'indice de Dickson ce qui indique dans ce cas une faible adaptation. Il apparaît que l'indice de Dickson est plus fiable, je me pose donc des questions, lequel croire ? Je précise que j'ai fait faire un certificat médical avant de commencer à courrir. De plus, avant de commencer l'exercice des flexions, ma FC est de 60 et non 47. Merci d'avance pour votre aide.
  • October 5, 2009 11:30 AM CEST
    Bonjour, je suis loin d'être spécialiste, mais je me suis interessé au sujet, étant un peu dans le même cas que toi.

    Ce que j'ai compris: l'indice de Ruffier mesure le niveau des pulsations: plus il est bas, plus le coeur bas lentement (au repos comme à l'effort). C'est donc une mesure absolue de l'efficacité des échanges d'oxygène dans le corps.

    L'indice de Dickson mesure la capacité de récupération (en comparant la FC finale à celle du repos), et le fait que la FC ne monte pas trop après l'effort.

    Marc
    • 5 messages
    October 5, 2009 9:24 PM CEST
    ok merci :wink: je comprends mieux, ma récupération n'est pas terrible pour l'instant.
  • October 6, 2009 10:12 AM CEST
    Ce qui est assez surprenant, c'est que la FC après effort est assez élevée (signe d'une mauvaise condition physique), alors que la FC au repos est assez basse (signe d'une bonne condition physique) ! J'ai lu (ici) qu'il fallait éviter qu'elle soit au-delà du double de la FC au repos.
    • 5 messages
    October 11, 2009 11:54 AM CEST
    Je crois que j'ai compris mon incohérence : Sur ce fichier pdf (ici), ils font la distinction entre fréquence minimale (prise en étant allongé et totalement détendu) et fréquence de repos (prise au cours de la journée, assis). J'ai calculé mes indices avec pour fréquence de repos 47BPM.. hors 47BMP c'est ma fréquence minimale (je l'ai faite allongé et relax). Du coup, ma fréquence de base est erronée pour calculer. Je dois refaire le test ^^