Forums » Forum libre multi-sports

preparation physique karting

    • 2 messages
    June 11, 2011 12:40 AM CEST
    Bonsoir,

    Voilà, je suis en charge de guider dans leur préparation physique 4 pilotes de bon niveau pour une participation aux 24H du MANS KARTING COMPETITION début septembre.

    Il s'agira pour chacun d'entre eux de faire entre 5 à 7 relais de 55 minutes. Les contraintes musculaires sont plutôt de type travail en isométrie, plus en résistance qu'en puissance, à une FC base, l'effort étant quasiment à 100% en métabolisme aérobie.

    Deux d'entre eux (dont moi même) en seront à leur énième édition. Si jusqu'alors nous nous préparions coté cardio par de longue sortie Velo, ou VTT dans les deux mois qui précédaient, cette année j'ai demandé à chacun et surtout au deux nouveaux de commencer l'entrainement plutôt et je leur ai recommandé de courir armé d'un cardiofrenquencemetre. L'objectif etant dans un premier temps d'être en capacité de courir à une FC au alentour de 130-140 pendant une heure non stop et ce deux fois par semaine (sachant que nos différents emploie du temps et vie familiale ne nous laisse pas trop de temps).

    Voilà un peu plus de 6 semaine que le programme et lancé, en maintenant que chacun d'entre nous a atteint cet objectif je souhaiterai mettre en place un programme interval-training dans les 10 semaines qui précèdent l'épreuve.

    J'ai bien noté que nous devrons pas faire plus d'une séance par semaine, et qu'il convient de continuer de travailler le fond.

    Par contre je ne sais si l'on doit orienter notre travail en résistance douce ou en résistance dure? Et quelle type de séance d'IT je dois mettre en place.

    Si quelqu'un peut m'aiguiller je le remercie d'avance.
    • Modérateur
    • 2853 messages
    June 15, 2011 12:32 AM CEST
    Salut,

    S'il est effectivement toujours souhaitable d'avoir une très bonne condition physique lorsqu'on est un compétiteur sportif, toutes disciplines et pratiques confondues, le type de plannification que tu envisages de proposer et suivre (hiit) ne va pas ici t'apporter grand chose, autant être clair.

    Compte tenu des contraintes d'emploi du temps de chacun et donc du temps à y consacrer, je suggère d' uniquement entretenir les acquis "cardio" et de mettre en place une préparation musculaire, générale d'abord, avec un travail d'assouplissement, et specifique ensuite en bossant notamment la chaine des flechisseurs lateraux du buste (de biais sur la chaise romaine par exemple) : du carré des lombes aux obliques jusqu' à la courte musculature du cou, tandis que les flechisseurs de l'avant bras pourront être travaillés, en dehors des seances de Karting, en s'accrochant à une barre fixe et en tenant le plus longtemps possible.

    Ne pas oublier les flechisseurs dorsaux de la cheville qui finissent souvent par des crampes, côté frein en particulier.

    Il faudra enfin et surtout veiller à arriver reposé le jour J, parfaitement hydraté. Bref une bonne hygiène de vie permet d'être préparé à lutter efficacement contre la fatigue liée à ce type d'effort et maintenir durablement la vigilence requise.


    On pensera également au "pendant" et pas seulement à "l'avant" : etirements dès que le pilote s'arrete dans une ambiance qui coupe completement avec la course (walkman avec musique de retour au calme) , camel back inversé sur la poitrine avec boisson adaptée pendant les runs, des collations hyperglucidiques mais hypoprtéiques et hypolipidiques prises aussitôt après l'arrêt, ...
    • 2 messages
    June 16, 2011 2:05 AM CEST
    Bonsoir,

    Merci de ces suggestions de préparation côté muscu.

    J'entends bien que l' hiit n'est pas primordial dans notre préparation, toutefois de d'amélioré notre SA ne peut en tout état de chose pas un mal, en en plus cela peut permettre même à dose homéopathique de varier les sortie footing, aussi permets moi d'insister pour savoir si je doit nous orienté vers :

    Résistance douce ou dure? je pencherais plutôt pour douce.

    Où en d'autre terme, pour ma culture générale vers quel type d'effort prépare l' hiit le travail en résistance douce , dure, le celui en puissance?

    Merci d'avance pour tes lumières,
    • Modérateur
    • 2853 messages
    June 16, 2011 10:38 AM CEST
    Relativement à ta dernière question, l'entraînement sportif spécifique développe spécifiquement les facultés sollicitées. C'est une réponse qui peut paraître un peu bateau, néanmoins, elle démystifie l'impact des séances. Si la variété n'existait pas et que nous devions faire le choix d'un seul type d'entraînement pour améliorer, par exemple, ses performances sur 100 mètres, le plus efficace serait encore de ne faire que du 100 mètres. Quand tu t'entraînes en résistance douce en course à pied, tu peux principalement espérer aller plus vite plus longtemps à l'intensité d'effort à laquelle tu as travaillé.

    Tu souhaites amener une équipe de personnes
    1 - qui ne dispose que de peu de temps pour s'entraîner
    2 - qui a deja acquis une certaine condition physique

    à être le plus performant possible sur une épreuve d'endurance de 24 heures en karting.

    Pour ce faire, tu leur propose de faire de la course à pied, des séances où l'on court très vite pas très longtemps.

    Si tu veux amener du fun, pourquoi pas du fartlek ? Le dernier arrivé paye sa bière. Du kayac ? de la varappe ? Mieux tient, du golf (endurance, précision, concentration, timing, ... tout y est).



    Pour le reste :

    http://www.letempledelaforme.com/article154-etablir-son-plan-d-entrainement-cardio.html

    http://www.letempledelaforme.com/article190-interval-training-hiit-fractionne-court-et-long-endurance-intermittente-.html