Forums » Formations métiers de la Forme, Professionnels de la Forme

  • July 20, 2006 12:25 PM CEST
    Je me joins à votre discussion. Je suis permanent du SNEISS. Nous travaillons avec les pôles des métiers de la forme qui sont basés à Lyon. Leurs diplômes sont récents mais intéressent vraiment les exploitants de centre de remise en forme. Ces derniers veulent se détacher du MJS de part la convention collective mais aussi au niveau des diplômes. Nous venons de créer le GERF (groupement national des entreprises de la remise en forme) pour rassembler notre secteur. L'un de nos axes politiques est la création d'un EQF remise en forme qui débouchera sur un CQP remise en forme.
    Pour ma part, votre discussion m'intéresse puisque j'ai essayé de passer mon BEMF à l'IRSS et ensuite j'ai fait une licence professionnelle remise en forme : gestion d'équipe et de projet à Orsay (91).
    J'ai vraiment été déçu par l'IRSS qui m'a donné de faux espoirs et des moyens limités pour atteindre mon objectif au vu du cout de la formation. C'est un FAIT.
    Le formation universitaire que j'ai suivi ensuite est très proche du monde professionnel contrairement à ce que vous dite. Je pense qu'il y a une confusion au niveau des termes. "L'ancien" parle des pôles des métiers de la forme et non des filières générales universitaires qui sont nous sommes d'accord aux antipodes du monde professionnels. Par contre j'ai été agréablement surpris de l'intéraction de ces 2 univers dans ma formation universitaire.
    Je pense sérieusement que la roue tourne. Le MJS est parfait pour gérer des associations et des fédé mais il ne connait pas les obligations des clubs privés. :sm2:
  • July 20, 2006 12:39 PM CEST
    pour celui qui dit que les pre-requis ne sont pas dur je pense qu'il est a cote de la plaque quand il dit que le bpagff est plus dur ...moi j'ai recu les plaquette du bp et c'est une blague par rapport au pre-requis...
    dvp couche : 80% du poids de corps
    traction :6
    squat : 70% du poids de corps

    si ca du di que dur hé ba ta pas du passer les pre-requis toi

    moi je di qu'il doivent etre techniques et demonstratif et non performant
  • July 21, 2006 11:49 AM CEST
    Non mais nous ne sommes que des ignorants....
    Les choses que nous relatons sont des faits mais ces messieurs en savent toujours plus que tout le monde... IMPRESSIONNANT ou plutôt DESOLANT sostupid
  • July 22, 2006 3:10 PM CEST
    Votre déception et votre écoeurement sont bien les vôtres.

    Que ça ne vous autorise pas à généraliser et à décrier le travail des autres,pratique largement répandue de nos jours.[/u:a63ea3f4f4]

    J'ai bien insisté en disant que je n'avais pas la science infuse , très loin de là , et mon horizon est certainement plus ouvert que l'étroitesse de vos pensées peu fécondes "l'ancien"; je participe à de multiples actions d'élaboration de formations, qu'elles soient estampillées J&S, ministère de l'enseignement supérieur, ou de cadre privée et continue d'exercer avec autant d'enthousiasme dans le secteur de la remise en forme.

    C'est bien là toute la différence entre une personne qui a du métier et une autre qui devrait se taire.

    Pour citer Pierre Desproges "l'intelligence , c'est comme les parachutes , quand on en a pas , on s'écrase", aurez-vous cette intelligence-là? :mrgreen:
  • July 25, 2006 12:39 PM CEST
    Mais oui mais oui et les connaissances c'est comme la confiture moins on en a et plus on l'étale....
    De plus, je ne fais pas de généralités, je parle de l'IRSS de Cholet que je connais. On nous a fait miroiter de belles choses, on a payé et on a rien eu... un point c'est tout....
    Pour le reste, je cotoie des manageurs de salle qui en ont marre d'être sous la tutelle du MJS et qui veulent changer les choses. Je pense que c'est une tendance....à vérifier
    Mais je vois que sur ce forum si on n'a pas de l'expérience on doit se taire... et bien non... ce n'est pas désolant c'est DESESPERANT pobi1
    • 53 messages
    July 25, 2006 5:06 PM CEST
    jerome32 a écrit :
    je soutient le point de vue de Seb35,



    Les Deust sont des diplômes faiblement reconnus par le secteur professionnel, c'est d'autant plus vraiqu'ils forment à un métier qui n'existe pas au niveau III

    En gros éducateur sportif niveau IV

    Dirigeant de structure niveau II

    entre les deux c'est le néant. De plus le monde universitaire est souvent loin de la professionnalisation contrairement au MJSVA (méconnaissance du secteur, statistiques biaisées)




    Moi aussi je viens de la fac (deug staps) et c'est vrai que ce que l'on apprend est loin d'etre concret et loin du monde professionnel .

    Mais là ou tu te trompes , c'est pr le deust metier de la forme , par exemple celui de paris 12, lorsque je m'etais renseigné te demande de trouver un stage ou contrat de professionalisation d'une durée de 2 ans dans un club de remise en forme (le tps de la formation) . Je trouve que pour avoir le pied ds le monde du fitness et de la professionalisation comme tu le dis , c'est pas mal. Il n'y a pas beaucoup d'ecoles BE qui proposent la meme chose (evidemment tt ça va s'ameliorer ac l'arrivée du bp).
    • 170 messages
    July 26, 2006 1:42 AM CEST
    DESESPERANT oui, mais pas comme tu le penses ,"l'ancien"...

    Quant à la connaissance ,chacun l'acquiert au fil de son parcours personnel en sachant ouvrir les yeux et les oreilles, toujours en tirant le meilleur parti des expériences traversées bonnes ou mauvaises.

    Et les "mauvaises" telles que celle que tu as vécue à l'IRSS devraient plutôt te faire aboutir à l'affranchissement d'une critique amère , d'un raisonnement pollué par ta petite insatisfaction personnelle, figée dans le temps.

    Ta propension à la généralisation est difficilement tolérable vis à vis d'un établissement qui a guidé tant d'éducateurs sportifs sur le chemin jamais terminé du milieu de la remise en forme.
    Sache bien identifier ce type de structure comme formation initiale, et souvent pour des candidats dépourvus de savoirs et pratiques de base , ce qui est pour le moins étonnant .

    ON NE TRANSFORME PAS UN ANE EN CHEVAL DE COURSE: ce qui veut dire que ceux qui sont faits pour ce métier et , réciproquement,si ce métier est fait pour eux , parviendront à leurs fins, quel que soit le temps que ça prendra en étant vigilant sur ses objectifs personnels ,

    C'est-à-dire en ne faisant pas porter le chapeau de ses problèmes à d'autres sans en mesurer toutes les conséquences lorsqu'on cloue au pilori un établissement et toutes les personnes impliquées , engagées dans le processus de formation directement ou indirectement .
    Si la formation est mauvaise ,l'est elle vraiment intégralement?,pour tous ?,y a t il possibilité de modifier certaines choses pendant cette formation avant d'aboutir à un probable échec collectif important?, l'émetteur de la critique s'exprime t il vraiment en toute objectivité et en connaissance de cause ?etc.

    Je doute que si on interrogeait tous les candidats au BE qui sont passés par l'IRSS , on obtienne une opinion aussi peu nuancée que la tienne.

    L'objectivité ne s'entâche pas d'une quelconque rancoeur personnelle lorsque le bon a cotoyé le moins bon reçu en formation,sachant que "le bon" prodigué a quand même porté ses fruits même si le candidat n'obtient pas derechef le précieux césame.
    J'en veux pour preuve les nombreux candidats en formation continue ,qui ont échoué une première fois à l'examen national et ont engrangé parfois sans sans rendre compte de précieux savoirs fondamentaux ,d'inestimables savoir faire acquis en ECOLE PRIVEE et deviennent donc lauréats du diplômes grâce aux deux formations rencontrées sur leur parcours.

    Ce n'est pas désespérant c'est NAVRANT ce genre d'acharnement qui met en jeu la réputation et par voie de conséquence les emplois de ceux qui y exercent , ce d'autant plus que tu as vécu UNE préparation à un instant t qui a peut-être connu des difficultés d'organisation interne à cette époque , les raisons financières liées à la tromperie des élèves que tu as évoquées ne me semblent pas valables et surtout pas les seules plausibles: en clair une école qui fait de la merde,mal gérée et aux desseins immoraux ne tient pas longtemps la route, cela s'est déjà vu , cela se verra encore.

    Enfin , tu t'améliores dans ta capacité d'encadrment chaque jour ,j'en suis sûr, les centres de formations deviennent égalment plus opérationnels chaque année,les formateurs également en tirant parti de leurs erreurs et leurs échecs.

    Ton raisonnement étriqué tient plus de l'angélisme et d'une déception TOUTE PERSONNELLE et surtout d'un manque total de vision (ne parlons plus de connaissances ça va te fâcher, je déconne..) du fonctionnement d'une structure de formation que tu as vue d'un oeil extérieur, struture qui obéit à des règles d'ingénierie de formation , de veille par rapport au cadre professionnel et s'intègre dans un cadre juridique précis donc pas UNIQUEMENT GUIDEE ET SURTOUT PAS OBNUBILEE PAR DES IMPERATIFS DE RENTABILITE .

    J'ai vécu des formation fédérales en tant qu'élève, sous couvert du MJS et je peux t'affirmer que les formateurs en écoles privées n'ont pas à rougir de la qualité de leur enseignement et de leurs compétences d'animateurs de groupes dont quelques individus perturbent les bases de fonctionnement par leur incapacité à se remettre en cause.



    Je suis très heureux que le SNEISS achève se métamorphose vers un avatar plus actif et soit en maillage plus resserré avec les clubs qui veulent bien y adhérer, le métier avance malgré peut -être un Ministère de tutelle un peu "faible" (moins de 0.20% du budget de l'Etat) qui ne sclérose pas forcément plus les clubs qu'un autre Ministère ne bride les élans d'entreprises d'un tout autre domaine que la forme.

    Nous sommes sous autorité régalienne , ne l'oublions jamais et l'Etat a toujours raison; de plus, en cette période de Décentralisation forte,la l'autorité d'action du MJS s'en trouvera sans doute altérée d'ci quelques temps (vers le plus , vers le moins , c'est la question à 1000 euros !!)

    Ceci sera probablement mon dernier post sur ce thème ayant essayé de te faire comprendre les enjeux qui se tiennent derrière de tels propos à la limite toujours ténue de la diffamation;à méditer....

    Je te souhaite faire de bonnes tartines avec ta confiture!!
    ] :mrgreen: [/u:dd0456e4cd][/u:dd0456e4cd] :arrow:
  • July 26, 2006 11:36 AM CEST
    Merci pour ton dernier post Seb.
    Je parle de l'IRSS à un instant T. C'est à dire il y a 2 ans. Mon cas n'était isolé et si la formation et le recrutement se sont améliorés c'est temps mieux. Pour ma part j'ai tourné la page, j'ai eu d'autres diplomes mais je voulais prévenir les nouveaux entrants qu'à un moment cette école m'a déçu (et je ne suis pas le seul) donc de faire attention.
    Merci pour tous vos posts qui ont été parfois assez "chauds" et qui à la fin ont abouti :sm2:
    Fianalement je vais peut être réussir mon saut en parachute... ;-D
    • 3 messages
    July 31, 2006 9:26 PM CEST
    Pour ma part, j'ai trouvé très bonne la formation a l'IRSS que j'ai suivi deux ans, et dont je suis sorti diplomé.De plus, il ne faut pas croire que le simple fait de suivre les cours suffisent.Il est en effet nécessaire de travailler un minimum (2/3 fois par semaines) ses perf' en muscu pour les pré-requis (qui ne sont pas insurmontables, loin de là) et l'epreuve de force de l'examen final.
    mais ces épreuves, avec le Luc-Léger, ne comptent que pour 1/12 de ta note donc il faut relativiser sur les exigences physiques!!!!!!
    Enfin, même si le contenu donné par les formateurs sont très bons, il est INDISPENSABLE de travailler sa péda en dehors (stages, bénévolat ou petit taf en asso.......) pour être calé lors de l' examen final acr quelqu' un qui ne s' investit pas à l' extérieur a peu de chances de décrocher le diplome, même s'il y a des exceptions....
    sur ce, bon courage à ceux qui intègreront cette bonne formation et mettez toutes les chances de votre coté!!!!
    àprès pour ceux qui ont plantés a l'IRSS....chacun son point de vue sur la formation.
    sportivement
    nicolas
  • September 2, 2006 9:32 PM CEST
    lol me voila de retour apres 1mois 1/2 de saison dans un camping en tant que BE forme et je vien de passer un bon quart d'heure a tous vous lire et je trouve sa tres marrant !
    D'un coté 2 ancien IRSS'man (qui n'en sont qu'un seul a mon avis, enfin bon bref ...) qui reste sur leur position en utilisant que deux ou trois argument et de l'autre des formateur qui sont professionnels depuis plusieurs années et qui ont du recul. Et resultat toujours des critiquent invraisemblable sans aucun sens envers une ecole ou ils ont echoué et qu'il leur reste en travers de la gorge !! aie aie aie
    bonne continuation a tous et a bientot !!
  • September 5, 2006 7:32 PM CEST
    Eh bien retourne en vacance eric avec tes idées reçues!!!! On a compris que l'IRSS était la meilleure école et que c'est de la faute des élèves s'ils ont échoué. scotch.

    VRAIMENT DESESPERANT
    • 170 messages
    September 20, 2006 4:00 PM CEST
    je reprends ta phrase "l'ancien" qui reflète exactement la stricte vérité :
    "l'IRSS est la meilleure des écoles et c'est de la faute aux élèves s'ils ont raté l'examen"

    On ne pas pas dire mieux, je crois qu'il y a vraiment un consensus la dessus, c'est super!

    SEB35
    • 2 messages
    September 27, 2006 4:01 PM CEST
    :arrow: Et oui bientot 3 mois apres la publication du post le debat continue lol ! :D

    :arrow: Dire que c'est la faute des eleves s'ils ont pa eu leur exam est pe etre legerement exageré (bien que concernant ce post l'exageration est autorisé me semble t-il ! :wink: lol) parce qu'il existe ds le BEMF une part importante de chance concernant les tirages au sort notament sur la peda mais la formation conçu et produite par l'IRSS (cholet nantes et rennes compris) est je pense parmis les plus abouti avec des formateurs qui s'actualise en permanence et une pertinance des cours enseigné assez impressionnante.

    :arrow: bref pour continuer sur le BE il offre vraiement pas mal d'opportunité, au dela d'etre dans une salle ya possibilité de bouger pas mal avec des contrats sympa et une remuneration interessante. :mrgreen:

    bonne continuation a tous. 8)
    • 5 messages
    October 8, 2006 1:01 AM CEST
    je voulait intervenir a propos des comparaisons de "prix" entre les deux centres de formations CREPS et IRSS.
    Honnètement, oui a l'IRSS c'est l'élève qui paye sa formation, mais franchement ce ki me désole c'est les gens qui pensent ke le fait kon paye la formation , on DOIT avoir le diplome alors la franchement!!!
    C'est une école privé c'est normale.
    Quand aux pré requis si ta la motivation tu les passe facilement, c'est pas si compliqué ke ca!
    En plus c'est métier de la forme, alors franchement si l'éducateur n'est pas lui-même en forme est il vraimen crédible?
    Quand au nouveaux diplome, il va permettre aux éducateurs d'être plus polyvalant et PROFESSIONNEL!!! c'est l'intitulé.
    Il va tout simplement permettre d'être plus performant
    Il était tant ke ca se renouvelle!!
    Pour ma part je fait partie de la première promo BPAG2F a l'IRSS alors merci pour l'alternance ca va permettre d'avoir plus d'expérience c'est ce ki mankai!
    • 170 messages
    October 8, 2006 4:31 PM CEST
    Merci Younna , pour tes paroles qui résonnent la vérité,mes amitiés à Jérôme! :sm2: