Forums » Formations métiers de la Forme, Professionnels de la Forme

    • 35 messages
    October 9, 2006 3:13 PM CEST
    Je suis d'accord avec vous il est tant que ce diplome évolue.
    Je voulais juste revenir sur la phrase: "En plus c'est métier de la forme, alors franchement si l'éducateur n'est pas lui-même en forme est il vraimen crédible".
    La notion de forme ne s'articule qu'autour du facteur de performance physique selon vous (= les pré requis ou le be)...
    Je trouve que c'est le problème des diplomes de la jeunesse et des sports au niveau de la remise en forme. Il colle le modèle des sports à but compétitifs (foot, athlé,...) à une activité qui doit avoir un but "santé" bien être et en rien compétitive.
    On est pas chirurgien parce que l'on a accompli une performance mais pour ces connaissances...
    Au niveau du sport, les meilleurs entraineurs sont forcément les meilleurs de leurs disciplines...
    Je pense qu'il y a encore un décalage avec les diplomes du MJS et ce que veulent les responsables de salles et les adhérents...
    Un bon animateur ou éducateur s'évalue à son max au développé couché... Pour ma part, je n'ai pas le BE mais une licence STAPS donc pas de capacité physique spéciale mais je sais écouter mes adhérents...

    Faisons évoluer les mentalités...
    • 170 messages
    October 9, 2006 8:23 PM CEST
    Heu, je pense qu'il faut effectivemnt faire évoluer les mentalités mais on a assisté à bien des avatars de ce fameux diplôme : :?

    le BECP ou il fallait faire de lhaltérophilie,
    au BEAECPC ou coexistaient encore 6 ou 7 épreuves de muscul équilibrées (pardon pour l'oubli des détails)
    au BEMF ou ne subsistent que 2 épreuves de muscul à tel point qu'un ancien Directeur de Centres de formation avait surnommé les MF "les cyphotiques aux grosses cuisses" sur 2 épreuves à très petit coefficient[/u:662c5ef7eb] :P

    On demande une performance MINIMUM résultant d'un entraînement soigné du futur éducateur , signe qu'il aura ressenti A MINIMA les sensations de ses clients quel que soit leur niveau de pratique; on ne peut et je pense que c'est un truisme se contenter de conaisances et de savoire faire sans avoir pratiqué , transpiré sous les barres un minimum , cela me semble un respect élémentaire vis à vis du pratiquant en plus! :sm2:
    • 35 messages
    October 9, 2006 8:35 PM CEST
    Le problème s'est qu'à la fin de la formation, nous voyons débarquer un certain nombre de "mulets" au poste d' "éducateur". Il faut connaitre le métier on est d'accord mais il faut un juste milieu.
    Les diplomés ont trop l'esprit compétition... si un adhérents ne vient pas 3 fois par semaine, cela ne sert à rien... Combien de fois nous entendons cette phrase dans les centres...
    • 35 messages
    October 9, 2006 8:39 PM CEST
    Je ne sais pas de quel sport vous êtes issu. Moi j'ai fait du foot en compétition donc il faut un minimum d'entrainement on est d'accord. Mais la remise en forme est différentes cela doit être une hygiène de vie pas une compétition...
    Cette philosophie est présente dans ma formation de licence staps mais pas dans le BEMF ( en tout cas pas dans l'école privé ou je l'ai passé)
    • 5 messages
    October 10, 2006 4:32 PM CEST
    Je cé pa ou ta vu ke la remise en forme étai une compétition mai alors la pa du tout; la majeur parti des gens viennent pour se défoulé ou juste remodelé leur corp
    Dailleur je ne pense pa ke les éducateur le voient com ca!
    • 35 messages
    October 10, 2006 7:18 PM CEST
    Pourquoi à votre avis aussi peu de femmes veulent faire de la musculation alors!!!
    Regarder d'un oeil OBJECTIF un plateau de musculation... Combien de programme sont réalisés dans un but Mieux être? Combien sont réalisés pour augmenter la force?
    Pour moi, la remise en forme devrait être une hygiène de vie... et à mon avis on en est loin... en tout cas en musculation.
    Lors de mes stages et de mes premières expériences dans le secteur, j'ai été tellement stupéfait que je travaille maintenant dans le corporate où l'on se préoccupe vraiment de la santé de nos adhérents.
    • 170 messages
    October 10, 2006 11:25 PM CEST
    Attention "santé" et "forme" sont des concepts différents , nous ne sommes pas partie intégrante du milieu médical, le seul à avoir des prérogatives en terme de santé publique.

    Les profs de remise en forme se chargent de clients (donc déjà issus de milieux socio pro en mesure de se payer ce service et à coté de celà assurer leur subsistance plus que correctement.
    C'est d'ailleurs pour cela que la majorité des adhérents viennent en C.R.F:dépenser leur énergie pour au final retrouver "la forme" et les formes"

    Il existe , contrairement à ce que tu dis , quelques salles qui interessent les femmes à la musculation en démthyfiant la prise de force ou de volume à la Miss Olympia , tout est question d'explications et surtout ensuite de suivi auprès de l'adhérente.
    Cependant,les femmes préfèrent bien souvent l'aspect immédiatement visible de la séance de gym:se regarder réussir la chorégraphie ou tenir les exos de renfo etc.; n'est ce pas là d'ailleurs une forme de compétition ....contre soi -même autrement dit le goût de l'effort!? :wink:

    Cette hygiène de vie est à mon avis indissociable du goût de l'effort à aller plus loin dans ses performances entrecoupées de moments plus faciles (on se récompense avec une séance facile par semaine + un sauna etc.)

    :idea:
    • 5 messages
    October 12, 2006 10:41 PM CEST
    Merci seb pour ta lucidité!!!
    • 170 messages
    October 13, 2006 12:42 AM CEST
    De rien Younna, quand est ce que tu bosses tes cours??
    je déconnes LOL
    :D
    Salue Olivier et Jérome de ma part! :wink: