Forums » Formations métiers de la Forme, Professionnels de la Forme

Aquagym, qui peut donner des cours ?

    • 6 messages
    February 27, 2008 2:46 AM CET
    J'aimerais rappeler aux professinonnels des activités natatoires, que les textes sont claires concernant l'aquagym et toutes autres appellations commerciales de la natation. ( aquagym, bébés nageurs, femmes enceintes, 3éme âge etc...) que SEUL les MNS peuvent dispenser l'enseignement des activités de la natation.
    A aucun moment, les BNSSA ne peuvent donner des leçons même en presence d'un BEESAN. Ils ne font que de la surveillance et bien entendu, du sauvetage, rien d'autre. Je rappelle que le BNSSA et un Brevet National pour un emploi saisonnier et non un diplôme d'état attribué à des professionnels de la natation. Ils peuvent être employés en piscine pour une période de quatre mois maximum par dérogation préfectorale si l'employeur justifie, n'avoir trouvé aucun BEESAN. Mais compte tenue de la pénurie des BEESAN nous sommes heureux de leur action concernant cette surveillance qui devient malheureusement de plus en plus importante sur les plages et dans les piscines.
    • 456 messages
    February 28, 2008 12:13 PM CET
    bnssa plus bemf, tu peux pâs donner de corus d'aquagym non plus?
    • 6 messages
    February 29, 2008 5:11 PM CET
    ocean18 a écrit :
    bnssa plus bemf, tu peux pâs donner de corus d'aquagym non plus?


    Malheureusement non. C'est la Loi n° 84160 du 16 07 1984 Article 43. Même un Kiné ou un docteur ne peut pas donner de cours d'aquagym. De plus tu es obligé de souscrire à une assurance à responsabilité civile professionnelle pour enseigner ou donner des leçons de natation. Si un MNS n'a pas son assurance RC, il est en faute.
    • 456 messages
    March 1, 2008 1:01 PM CET
    9a par contre je trouve ça bidon, car quelqu'un qui a son brevet de secourisme ou meme l'afps, et qui a suivi une formation d'aquagym devrait pouvoir l'enseigner. Encore plus un medecin, si un medecin est pas capable d'intervenir en cas de malaise ou autre..

    ALors je sais qu'une fois un professionnel etait pas d'accord avec moi et m'avait dit qu'on pouvait se noyer meme si les gens ont pied a une faible profondeur d'eau, m'enfin si tu surveilles ton cours normalement si tu vois quelqu'un qui coule t'es capable d'aller le sauver, surtout que ya des gens autour. Je vois pas trop le risque au niveau de la sécurité, ya pas besoin d'etre un grand nageur
    • 6 messages
    March 1, 2008 1:39 PM CET
    ocean18 a écrit :
    9a par contre je trouve ça bidon, car quelqu'un qui a son brevet de secourisme ou meme l'afps, et qui a suivi une formation d'aquagym devrait pouvoir l'enseigner. Encore plus un medecin, si un medecin est pas capable d'intervenir en cas de malaise ou autre..

    ALors je sais qu'une fois un professionnel etait pas d'accord avec moi et m'avait dit qu'on pouvait se noyer meme si les gens ont pied a une faible profondeur d'eau, m'enfin si tu surveilles ton cours normalement si tu vois quelqu'un qui coule t'es capable d'aller le sauver, surtout que ya des gens autour. Je vois pas trop le risque au niveau de la sécurité, ya pas besoin d'etre un grand nageur


    C'est au niveau des textes et de l'étique du sport qu'il faut voir ça. Exemple: Si je n'ai pas de BEMF comme toi mais connaissant les bases de ton activité je me déclare apte à être coach alors penses tu, pour toi professionnel du BEMF, que je puisse moi et mes copains dans le même cas, venir envahir ton secteur d'activité ? Je pense que la réponse est non. Car, nul ne peut enseigner, encadrer ou animer contre rémunération une activité physique ou sportive, s'il n'est pas titulaire d'un diplôme inscrit en fonction du niveau de formation auquel il correspond et aux profession auxquelles il donne accès. On ne t'as pas donner ton diplôme, tu as travaillé dur pour l'avoir alors il faut que tu valorise tes compétences par rapport à moi, le non diplômé.
    D'autre part, les organismes qui proposent des formations d'aquagym sont parfaitement au courant qu'ils dispensent des cours à des personnes qui ne pourront pas utiliser leur attestaion de formation de façon légale.
    • 456 messages
    March 2, 2008 9:32 PM CET
    Oui mais justement dans ton exemple, c'est different a mon sens, puisque moi j'aurais un diplome alors que toi non.

    Pour l'aquagym, nous bemf a la base on est pas formé a ce type de cours, mais on a un diplome dans le meme domaine. Je suis d'accord avec toi, ça ne suffit pas. Mais a partir du moment, ou diplomé d'etat, tu suis une formation justement d'aquagym, forcement t'en acquiert les compétences, donc je vois pas pourquoi seuls des maitres nageurs devraient pouvoir donner ces cours.

    D'autant plus que l'aquagym ca me semble bel et bien etre de la remise en forme..

    Ya bien des kinés qui font faire des exercices de sports.
    • 11 messages
    March 30, 2008 8:33 PM CEST
    Je me glisse dans la conversation, j'ai mis un post un peu plus haut sans avoir vu celui-ci...

    Je suis BNSSA et dans ta logique qu'il faut quelqun de compétent pour surveiller un cours d'aquagym, je pense être dans le cas puisque je ne peut que faire ca avec mon diplome.

    Tu admettras donc qu'il est incomprehensible que, quand je serai titulaire de mon BPAGFF, additionné de mon bnssa, je n'ai pas le droit de donner des cours d'aquagym alors que j'aurais été formé pour, je pense au moins aussi bien qu'un BEESAN...

    N'hesite pas a répondre pour me dire ce que tu en pense
    • 6 messages
    March 31, 2008 3:37 AM CEST
    Bien, Il faut faire la différence entre enseigner et surveiller. Le BNSSA ne peut que surveiller et non enseigner. Ce sont les textes de loi en vigueur. Quand on donne un cours d'aqugym, c'est un enseignement et non une surveillance. Un BNSSA ne peut donc pas le faire. Un brevet national n'est pas un diplôme d'état. Quand tu auras ton BP, je suis sûr que tu défendras ta compétence valorisée par ton diplôme contre une personne tout aussi compétente ou non que toi mais, qui n'auras qu'un brevet fédéral ou national. Il te faudras alors défendre ta situation sociale à juste titre. Il y a des diplômes et des niveau de compétences qui protègent les titulaires contre toutes pratiques illicites. Chacun doit faire le travail dans lequel il est diplômé. Sinon , uniquement avec mes compétences, je peux décider de faire ce que je veux. Socialement et juridiquement, ce n'est pas concevable. RV quand tu auras ton BP, tu auras sans doute un autre discours.
    • 456 messages
    March 31, 2008 7:32 PM CEST
    Ben j'ai expliqué mon point de vue entre guillemet sur l'autre sujet. Moi perso ca me poserait pas de probleme. J'ai certainement tort bien entendu puisque la loi va a l'opposé de ma facon de voir la chose, donc je dois manquer d'information certainement.

    Les beesan sont ils formés a l'aquagym au fait?
    • 6 messages
    April 1, 2008 1:57 AM CEST
    ocean18 a écrit :
    Ben j'ai expliqué mon point de vue entre guillemet sur l'autre sujet. Moi perso ca me poserait pas de probleme. J'ai certainement tort bien entendu puisque la loi va a l'opposé de ma facon de voir la chose, donc je dois manquer d'information certainement.

    Les beesan sont ils formés a l'aquagym au fait?


    C'est au programme de la formation BEESAN, il y a plusieurs options que le stagiaire peut choisir. Plongeon, Water polo, bébé nageur, aquagym etc... Selon le choix du candidat cette spécialité lui permet d'excercer la discipline choisie. S'il veut approfondir ses connaissances dans un domaine ou dans un autre, il a la possibilité de suivre une formation spécifique auprès d'un organisme agréer.
    • 2 messages
    November 23, 2008 7:43 PM CET
    Bonjour djoden,

    Je suis étudiant en licence pro remise en forme à l'université d'Orsay, et je suis tombé sur ton post en cherchant quels étaient les diplômes nécessaires pour animer un cours d'aquagym. Ensuite je me suis renseigné, vérifié les lois que tu cites. Maintenant j'aimerai réagir à ton post :
    djoden a écrit :
    J'aimerais rappeler aux professinonnels des activités natatoires, que les textes sont claires concernant l'aquagym et toutes autres appellations commerciales de la natation. ( aquagym, bébés nageurs, femmes enceintes, 3éme âge etc...) que SEUL les MNS peuvent dispenser l'enseignement des activités de la natation.



    Je ne suis pas du même avis que toi, et je n'ai pas non plus les mêmes références que toi. Tu dis vrai si tu parles de l'animation des cours d'aquagym dans les associations ou autres structures régis par le ministère jeunesse et sport ( un club de natation par exemple ) .

    Par contre, dans une structure privée (un club de fitness par exemple), ce que tu dis c'est du n'importe quoi. Les clubs privés de remise en forme ne dépendent en aucun cas du ministère de la jeunesse et des sports. Par conséquent ils ne sont pas régis par la loi sur le sport, la loi avice etc ...
    Ces clubs privés dépendent de la convention collective ELAC. Cette convention reconnait d'autres diplômes, d'autres formations qui permettend d'animer les cours d'aquagym ( et même d'autre types de cours collectif). Dans une structure privé, un BNSSA n'est donc pas hors la loi s'il anime un cours d'aquagym.

    Je tenais à intervenir sur ce sujet, car en cherchant les informations nécessaire à cette problématique, je me suis rendu compte que beaucoup de MNS répandait beaucoup de bétises (pour le secteur privé) . Il me paraissait important de remettre les choses au clair.

    De toute façon en ce qui concerne les loisirs sportifs, la loi est amenée à changer avant fin 2008, donc d'ici peu il y aura encore du nouveau.

    Idriss.
    • 50 messages
    November 24, 2008 10:18 AM CET
    Non didiss, les clubs privés sont encore sous le contrôle de la ddjs...pour peu de temps je te l'accord.
    Il ne faut pas confondre les "magouilles internes" et la loi !
    • 1 messages
    May 11, 2009 4:56 PM CEST
    Bonjour, mon ami travaillle dans une structure privée qui dispense des cours d'aquagym, est-ce qu'on peut enseigner l'aquagym avec un bnssa? et des cours de natation? de plus je ne vois pas quelle est la différence avec les MNS (mon ami a été également mns mais cela ne donne pas de diplome supplémentaire?)
    je tente désespérément de me retrouver parmis les textes de lois, ou puis-je trouver des réponses?
    Merci beaucou
    bonne journée :o
    • 1 messages
    May 16, 2009 8:09 AM CEST
    Bonjour à tous
    Nous lisons sur ce forum des choses intéressantes mais d'autres ????

    Il faut reconnaître que les textes du ministere des sports deviennent si compliqués, et se contredisent avec les textes des autres ministères, qu'il est manifestement difficile de s'y reconnaître, au point qu'on peut lire plus haut des choses qui sont complètement fausses ou mal comprises.

    -- Je m'adresse en premier à "Djoden", le travail d'un BNSSA :
    il est réglementé par le décret n°77.1177 du 20.10.77 modifié par le décret 91.365 du 15.4.91
    en résumé les BNSSA peuvent surveiller le public dans l'un de ces trois cas UNIQUEMENT

    A/ Piscines ou baignades d'accès gratuit,
    B/ Assister un BEESAN SANS DEROGATION en accès payant sous sa direction,
    C/ Travailler seuls en accès payant, sans BEESAN, avec dérogation après un manque prouvé de BEESAN ou de MNS en saison.
    La dérogation est demandée et accordée à l'employeur EN SON NOM..

    En résumé dans un parc aquatique d'accès payant on peut trouver UN SEUL BEESAN et 36 BNSSA sans dérogation. (ex Marineland d'Antibes)
    contrairement à ce que beaucoup de BEESAN ont mal compris les BEESAN sont prioritaires sur le premier poste pas sur tous les autres en surveillance public.
    Les BNSSA n'ont pas le droit, ni d'enseigner, ni de surveiller les scolaires il n'y a pas là de dérogation possible.
    -----------
    -- je m'adresse en second à DIDISSS avec sa "licence pro", je crois qu'il n'a rien compris sur l'organisation générale du sport en France, manifestement il mélange tout, les conventions collectives réglementent le travail en application du code du travail. Elle n'ont jamais réglementé l'enseignement et ses diplômes

    Il y a trois sortes de textes qui ont une application différente
    1° Les lois votées par le parlement (Assemblée Nationale et Sénat)
    2° Les décrets et arrêtés ministériels énoncés par les ministres
    (tous ces textes 1° et 2° paraissent tous les jours au Journal Officiel) et un ou deux jours après ils ont "force de loi" d'où le dicton "nul n'est sensé ignorer la loi"
    Donc tout le monde a obligation de les appliquer : le privé, le public, l'administration, l'armée ....enfin TOUT LE MONDE

    3° Il y a les circulaires ministérielles qui en général ne paraissent pas au Journal Officiel et qui elles seules sont réservées officiellement aux
    personnes qui dépendent d'un ministère.

    Donc en premier pour savoir si on a obligation d'appliquer un texte, il faut savoir si c'est une loi, un décret, un arrêté, une circulaire et dans ce dernière cas si cette circulaire est passée au J.O. (c'est rare).

    La réglementation des "bébés nageurs"préscolaire est une circulaire non publiée au JO mais

    La loi de 1984 modifiée en 2000 ou Loi N°84160 du 16.7.84 article 43, comme toute loi a été publiée au JO, donc elle est applicable par tous y compris par un licencié en éducation physique, son article 43 édicte qu'il y a besoin d'un diplôme professionnel pour enseigner contre rémunération chaque sport.
    Les communes seules ne sont pas soumises à cet article 43 voir fin de l'article 43 - elles peuvent donc très bien organiser des cours de foot ou de voile avec un ETAPS DE RUGBY.

    Par contre la natation étant un sport dangereux le ministère n'a pas voulu que les mairies passent outre et en plus a érigé toujours le décret 77.1177 du 20.10.77 modifié 91.365 (vu plus haut au sujet des BNSSA) et dans son article 5 "La possession d'un diplôme satisfaisant à l'article 43 de la loi du 16 juillet 1984 susvisée est exigée pour enseigner et entraîner à la natation contre rémunération".
    "L'aquagym" comme les "bébés nageurs" ... sont des appellations commerciales des cours de natation

    Alors c'est vrai nous arrivons à des situations absurdes, par exemple :

    -- un licencié STAPS a le droit d'enseigner la natation aux enfants de son école en séance scolaire mais n'aura pas le droit de donner des cours payants en dehors

    -- un éducateur de foot qui sera titulaire éducateur dans la fonction publique territoriale (ETAPS) (mairies) aura le droit de donner une leçon de natation, parfois sans savoir nager aux scolaires avec agrément éducation nationale alors que le BNSSA n'en a pas le droit.
    Ce même ETAPS s'il est titulaire a ce droit avec les scolaires, s'il n'est pas titulaire, il n'en a pas le droit.

    Il est vrai que "l'aquagym" comporte quand même quelques dangers puisque le 7 avril 2005 commune de Le Moule en Guadeloupe une femme est décédée alors que les BEESAN n'ont pas pu la réanimer, elle était diabétique sans l'avoir dit.

    Il est anormal qu'un BNSSA qui a une licence STAPS ne puisse pas enseigner au moins en saison, mais tout cela vient du ministère de tutelle des BNSSA : le ministère de l'intérieur qui sait très bien que s'il laissait une "bretelle" aux BNSSA pour enseigner ne serait ce qu'en saison, un bon nombre de BNSSA ne voudraient plus travailler sur les plages en gagnant beaucoup plus en piscines avec les leçons de natation.

    Cette situation est stupide car l'ancien MNS avant 1985 n'était il pas en fin de compte le BNSSA avec en plus une partie pédagogie et filtrage.

    Nous en sommes arrivés que dans beaucoup de petites communes depuis 1991 les piscines fonctionnent tous les étés avec des BNSSA qui ne peuvent enseigner, les enfants se noient autant en ce moment car dans ces communes ils ne peuvent plus apprendre à nager depuis plus de 10 ans

    -- tapez sur internet les mots "noyade" et "Jausiers" et vous aurez un exemple d'un enfant qui en est mort. L'affaire est devant le tribunal.
    Les parents ont déposé plainte et pour l'instant la BNSSA a été convoquée devant le juge d'instruction alors que l'employeur n'avait même pas demandé la dérogation depuis deux ou trois étés et que la DDJS des Alpes de Haute Provence devait dormir depuis des années, les monitrices mineures n'avaient aucun diplôme, l'eau était anormalement trouble, tout le monde a oublié l'oxygène et l'enfant est mort.... voilà à quoi nous mènent toutes ces absurdités. Cette BNSSA était assurée et actuellement défendue par la FMNS du Bouscat en Gironde - Une assurance est quand même indispensable dans notre profession ou dans notre activité saisonnière.
    Je lis sur d'autres forums certains BNSSA qui se croient assurés par leur patron mais très souvent en cas de noyade on doit se battre contre son patron ou contre les enseignants ou BAFA ou parents qui tentent de nous faire retomber tout dessus. (Noyade de de Sainte Foy la Grande 33, noyade d'Oullins 69, noyade d'Etampes 92. Carcans 33, .... on vient nous dire toujours que nous sommes "l'homme de l'art" quand l'accident a eu lieu alors qu'avant et souvent l'employeur décide beaucoup tout seul.

    Si l'on compte sur l'assurance du patron et de son avocat c'est bien le meilleur moyen de se faire condamner voir encore cette noyade de Jausiers (04) où manifestement un avocat ne peut pas défendre les deux parties à la fois.

    Il ne faut pas oublier qu'un avocat défend en premier celui qui le paie

    Actuellement on manque d'enseignants sportifs saisonniers un peu partout
    et dans presque tous les sports, on ne peut pas continuer d' exiger une formation d'une année voire de deux années à temps plein pour travailler deux mois ou trois mois.

    C'est vrai dans presque tous les sports.

    Quand nos ministres, aussi peu illuminés, de droite ou de gauche, comprendront ils cette évidence ????


    Un vieux MNS - BEESAN qui a eu la "chance" de ne jamais avoir eu un mort noyé et ses parents prêts à tout pour prendre des sous...
    • 3 messages
    February 8, 2010 5:16 PM CET
    Pour compliquer un peu la chose : L'aquagym se pratique dans un bassin dit de natation, c'est à dire un espace prévu pour la baignade. Moi je souhaite équiper un petit bassin hors-sol avec vélos aquatiques, un peu comme ça:

    Il s'agit d'un lieu de fitness, la natation n'y est pas enseignée. Il est malgrès tout toujours possible de se noyer... En considérant que l'accès à ces vélos se fasse librement (pas de cours), quelles sont mes obligations en matières de surveillance ? L'utilisation de matériel non spécifique à la baignade me fait-il sortir du cadre légal ? (cadre nautique) Dans quel cadre réglementaire se placer ? Un BNSSA est-il obligatoire ? suffisant ? C'est compliqué, je suis perdu.