Forums » Forum cardio

arret brusque,consequences et reprise!!

    • 14 messages
    March 1, 2009 7:13 PM CET
    bonjour
    voila j'ai subi un surentrainement pendant lequel j'ai du cesser toute activite sportive(natation)pendant 2 mois et demi,j'ai repris la semaine derniere et la j'avoue que le constat est alarmant.
    je sens que j'ai perdu beaucoup de force dans les bras,de peche et que ma condition physique a chute d'au moins 50%.
    est ce normal qu'on perde autant après un si court arret?
    dois-je recommencer tout a zéro?
    • 1453 messages
    March 1, 2009 8:44 PM CET
    Bonjour,

    ça m'est arrivé une fois , un cas similaire , en ayant voulu enchainer des courses en compét tres dures (parmi lesquelles les 100km de Millau :!: ) précédé et suivi d'autres compét ou séances d'entrainement elles aussi difficiles ...Le tout malheureusement lors d'une période ou j'étais, soit débordé, soit malade , soit affairé à des choses imprévues ... et en voulant tout mener en même temps et poursuivre mes activités sportives ( et continuer à participer à des courses en compét :? ) ...pour a la fin arriver a une situation de surentrainement, un arrêt forcé, et à un constat semblable lors de tentatives de reprises ...trop hative :( :!: )

    Il y a eu une période, mentalement et physiquement difficile, ou j'avais beaucoup perdu en endurance, en force, et en motivation ...Et ça as fini par revenir , avec à nouveau des bonnes sensations et des performances qui "remontent" ...Mais avec un délai assez long (pres de 3 mois ) et quasiment en reprenant du début ( quasiment à zéro ...)

    Mais avec ceci de différent par rapport au vrai débutant , c'est que d'une part "on sait déja faire et on connait déja" ( dans un tel redémarrage , on ne redébute pas comme un non sportif qui ne connait quasiment rien du sport qu'il pratique) et les progres reviennent plus vite (en quelques semaines on arrive à nouveau a recourir 2 h a une allure correcte et sans s'arrêter tout le temps ! ou à tenir et gérer des séances de fractionné court et intense, ou a refaire ses exos habituels , avec les charges et nombre de rep d'avant ...sans qu'il faille plusieurs mois , voire année pour y reparvenir ! ça revient heureusement plus vite :!: )

    Attention: il va sans dire mais mieux en le disant, il ne faut pas griller les étapes, quitte a devoir accepter de refaire "du travail de débutant" durant les premières séances (sinon le risque est grand de soit aller droit à la blessure parce qu'on a voulu en faire trop et qu'on est pas tout à fait rétabli ou pas encore réadapté , soit se dégouter parce on y arrive pas par manque de progressivité :| :!: )

    Bon, sur ce, courage , il faudra peut être aussi 3 mois pour que ça revienne (et probablement mois si tu n'as pas fait de choses trop extrèmes !) mais ça reviens :wink:

    zelt
    • 14 messages
    March 1, 2009 8:56 PM CET
    salut
    merci zelt ton témoignage me rassure du fait que tu as vécu la même chose donc tu es bien place pour me conseiller,en tout cas quelque soit le temps que ça prendra je suis bien oblige de m'y faire
    c'est ça l'amour du sport :D
    • 834 messages
    March 1, 2009 9:03 PM CET
    nageur84 a écrit :
    bonjour
    voila j'ai subi un surentrainement pendant lequel j'ai du cesser toute activite sportive(natation)pendant 2 mois et demi,j'ai repris la semaine derniere et la j'avoue que le constat est alarmant.
    je sens que j'ai perdu beaucoup de force dans les bras,de peche et que ma condition physique a chute d'au moins 50%.
    est ce normal qu'on perde autant après un si court arret?
    dois-je recommencer tout a zéro?


    Lu un jour dans un article de vulgarisation que quand t'arrêtes il faut ensuite 1 x et demi ton temps d'arrêt pour retrouver ton niveau antérieur... bon les chiffres et les formules ça vaut ce que ça vaut mais ça semblait sérieusement argumenté.
    • 4529 messages
    March 1, 2009 9:09 PM CET
    argh a écrit :
    Lu un jour dans un article de vulgarisation que quand t'arrêtes il faut ensuite 1 x et demi ton temps d'arrêt pour retrouver ton niveau antérieur... bon les chiffres et les formules ça vaut ce que ça vaut mais ça semblait sérieusement argumenté.


    je confirme ... que c'est n'importe quoi ...

    pour faire court ... après plus d'un an d'arrêt, il m'a fallu 2-3 mois pour retrouver mon niveau antérieur

    si 'arrête deux - trois semaines, il me faut deux trois semaines ..

    rien de bien défini donc...
    car çà dépend aussi pour bcps de son niveau en force et/ou masse musculaire
    • 834 messages
    March 1, 2009 9:14 PM CET
    C'est fou ce qu'on peut lire comme connerie :? On alors l'explication repose sur le fait que toi tu as un physique hors du commun.... :wink:

    C'est pour ça que j'indiquais cette info avec précaution je suis toujours méfiant du chiffre "miracle" qui colle pour tous et pour toute situation. C'est comme les sondages ou les prévisions de croissance économique calculée au dizième près.
    • 4529 messages
    March 1, 2009 9:19 PM CET
    argh a écrit :
    On alors l'explication repose sur le fait que toi tu as un physique hors du commun.... :wink:


    j'aimerais bien, mais ce n'est pas le cas ...

    :lol:
    • 14 messages
    March 1, 2009 10:01 PM CET
    je n'arrive plus a enchainer les longueurs au meme rythme qu'avant,pourtant en passant l'epreuve d'effort(qui s'est avérée concluante) deux mois apres l'arret j'avais vo2max de 70 et 2 semaines apres la reprise je suis au plus bas niveau.
    comment expliquer ca?le vo2max devrait chuter en meme temps que les performances ce qui n'est pas le cas, il devrait y avoir une correlation entre les deux?!!
    • 1453 messages
    March 2, 2009 12:59 AM CET
    Bâ !

    je dirais que "avoir 70 de VO²Max" c'est tres bien , mais ... ce ne sont que des chiffres issu d'appareils de laboratoire, et qu' a part des valeurs de mesure cardio respiratoires, et que le sport ce ne sont pas que des litres, des watts, des battements par minute , c'est aussi bien d'autre chose (et heureusement ! *1) ...

    Il y a aussi l'entrainement , la technique , et tout ça ... forcément ça ne se mesure pas avec une aiguille qui se meut devant un cadran gradué , ou des segements lumineux qui s'illuminent sur un afficheur numérique, ou encore des chiffres qu'imprime servilement une imprimante en train de recevoir les données appropriés d'un ordinateur (lorsque celui ci n'est pas planté !) ... et cela, ça se perd peu ou prou et de manière non mesurable quand on a pas "remis le pied à l'étrier" depuis longtemps , et se réaquiert qu'apres un certain temps de remise en forme et de pratique ...

    zelt
    • 1453 messages
    March 2, 2009 1:47 AM CET
    bonjour,

    vous n'êtes pas obligé de lire ce paragraphe technique , il est seulement là pour expliquer mes dire de manière imagée et parlante ...avec un exemple , tout a fait techniquement faisable , mais qu'on souhaiterais ne jamais voire mis en pratique :

    Quand je disais que le sport ne se limite pas à la mesure de quelques grandeurs physique et heureusement d'ailleurs ...c'est que si c'étais le contraire , il suffirais de remplacer toute compétition par des mesures de laboratoire, en faisant , pour chaque discipline :

    -un appareil , dont le mécanisme fasse reproduire à peu pres le même type d'effort ( ou l'athlète "se remuerais " à faire du sur place ...moyennant une mécanique appropriée, des vérins, des moteurs, on peut tout imaginer ou presque ...)
    -celui ci serait bardé de capteurs divers et variés traduisant ses pulsations, son oxygène expiré, la vitesse et puissance developpé sur la machine ( capteurs de pulsations, manostat, débimètre , dynamo tachymétrique, jauge de contrainte ...) en signaux électriques pouvant être traité par une carte électronique
    - les signaux seraient envoyé sur une carte d'acquisition (inséré dans un port P C I libre de la carte mère, sur un P C, à coté de chaque machine, par exemple ) pour obtenir des donnés chiffrés avec lequelles un ordinateur puisse faire des calculs.
    -ces données seraient classable dans une banque de donnée , traitable avec un tableur (comme par exemple , dans un banal tableau Excel )
    -il suffirais enfin de mettre tous les ordinateurs qui traite , ou ont traités, les mesures et résultats de chaque athlète, en réseau, que ce soit avec des cordons RJ45 ou que ce soit en Wifi (bref, comme dans une LAN-Party !) pour se comparer, et sortir un classement final (possible dans le monde entier ... via internet ...et en moins de temps qu'il faut pour le dire ! )

    Imaginez la tête du C I O si on venais les voire, avec un PC (ou un MAC pour ceux qui sont allergiques aux PC !) , quelques CDROM , quelques cartes a insérer sur des slots d'une carte mère , une poignée de cordons ethernet ou je ne sais quels dongles , des logiciels de démo ... Et qu'on se proposais de remplacer les jeux olympiques et tout le coté splendide qu'ils comportent ...par une stupide installation toute informatique brassant froidement des chiffres, basée sur une batterie de machines faisant des mesure de FC, de VO²Max, de Pma... et d'ordinateur travaillant en réseau ... Ca serait beaucoup plus simple à organiser , mais ferait perdre tout l'intéret à toute compétition , Les J O ne seraient plus les J O :? :!: :oops: 8O :roll:

    Zelt
    • 14 messages
    March 2, 2009 10:13 AM CET
    connaitre ces performances c'est bien quand meme ça aide a se situer a adapter ses entrainement en fonction de ses capacités
    merci :wink:
    • 1453 messages
    March 2, 2009 2:10 PM CET
    Bonjour,

    je n'ai jamais dit le contraire , et c'est tres utile d'avoir des chiffres pour choisir un plan d'entrainement approprié et adapter son entrainement à ses capacités , en effet ...

    Je voulais dire que ça ne dit pas tout, et ne remplace pas tout ...sans parler du fait que dans certains cas particulier , le résultat d'une épreuve peut ne dépendre que de 20 à 25% de performances chiffrés, et les 75 à 80 % ne dépendre que du mental, de la logistique, de tout autres choses ...

    zelt
    • 14 messages
    March 2, 2009 3:32 PM CET
    a écrit :
    le résultat d'une épreuve peut ne dépendre que de 20 à 25% de performances chiffrés, et les 75 à 80 % ne dépendre que du mental, de la logistique, de tout autres choses ...

    je suis tout a fait d'accord.la volonté,la compétitivité,l'envie de gagner son aussi des facteurs déterminant dans la réussite d'un objectif sportif qui contribuent je dirais a <<booster>> les capacités.
    • 36 messages
    March 3, 2009 2:51 PM CET
    exact zeltron! une epreuve physique se joue a 80% dans la tete! je l'ai remarquer pendant mes test de Cooper.